Oct 07

LE REPRÉSENTANT SUD-CORÉEN POUR LE NUCLÉAIRE ATTENDU A WASHINGTON

SÉOUL le 7 octobre 2019 (Xinhua) – Le représentant sud-coréen pour le nucléaire doit s’envoler ce lundi pour Washington où il aura des discussions consacrées à la situation dans la péninsule coréenne, a annoncé le ministère des Affaires étrangères à Séoul.

Lee Do-hoon, représentant spécial sud-coréen pour la paix dans la péninsule coréenne et les affaires de sécurité, effectuera une visite de quatre jours où il sera reçu par son homologue américain, Stephen Biegun.

À cette occasion, ils discuteront de la coopération entre Séoul et Washington en vue d’une dénucléarisation complète et d’une solution de paix permanente dans la péninsule coréenne, a précisé le ministère.

Lee rencontrera aussi sur place Takizaki Shigeki, directeur général du bureau des affaires asiatiques et océaniennes au ministère japonais des Affaires étrangères, avant un entretien trilatéral avec M. Biegun.

Ces rencontres surviennent après que les dernières discussions samedi près de Stockholm entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les États-Unis ont pris fin sans accord.

Kim Myong Gil, le négociateur en chef de la délégation de la RPDC, a déclaré que ces discussions de travail avaient échoué « entièrement parce que les États-Unis n’ont pas abandonné leurs anciennes positions« , venant à la table des négociations « les mains vides« .

Quelques heures après ces propos, le Département d’État américain a pourtant assuré que les responsables des deux parties avaient eu de « bonnes discussions« , s’attendant même à ce qu’elles reprennent dans deux semaines.

Les pourparlers sont dans une impasse depuis que le deuxième sommet entre le dirigeant suprême de la RPDC Kim Jong Un et le président américain Donald Trump fin février à Hanoï a pris fin sans résultat. Ils s’étaient rencontrés pour la première fois à Singapour en juin 2018.

Par French.xinhuanet.com, publié le 2019-10-07 à 12h44

http://french.xinhuanet.com/2019-10/07/c_138453000.htm