LETTRE OUVERTE À MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ÉCONOMIE

Le 10 octobre 2019,

Monsieur le Ministre,

Je viens de prendre connaissance de votre annonce, du 29 septembre 2019, qu’un audit indépendant serait réalisé, sur la filière française du nucléaire, d’ici au 31 octobre.

Je me réjouis de cette annonce et de cette décision bien qu’elle soit fort tardive au regard des décisions déjà prises par le gouvernement dont vous faites partie et par tous les gouvernements précédents depuis que cette industrie a été créée. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire !

Un audit indépendant est évidemment indispensable compte-tenu des dangers extrêmes de cette filière industrielle.

Pour alimenter votre réflexion, et l’audit que vous avez décidé, je vous informe que des associations, scientifiques, experts, journalistes et citoyens indépendants, scrutent en permanence ce qu’il se passe dans et autour des installations nucléaires militaires et civiles. Certains salariés de l’industrie nucléaire exercent également leur devoir de vigilance à l’intérieur de leurs entreprises, car ils sont les premiers menacés, malgré la difficulté de la tâche et les risques pour leur carrière professionnelle.

L’examen des résultats de ces différentes observations, et mes propres observations, me conduisent à la conclusion qu’il faut arrêter sans attendre toutes les installations nucléaires de production d’armes, d’électricité et au final de déchets nucléaires.

C’est non seulement possible techniquement mais c’est indispensable au regard des morts prématurées, des maladies générées, des atteintes au génome humain, que cette industrie provoque et risque encore de provoquer en France, dans les pays qui lui fournissent la totalité de l’uranium utilisé, dans les pays riverains de nos installations nucléaires et dans ceux qui sont destinataires volontaires ou involontaires de nos déchets nucléaires.

Mais comme ces arguments ne sont sans doute pas suffisants pour vous convaincre de la nécessité d’arrêter définitivement cette industrie de destruction massive il vous suffit d’examiner ses conséquences économiques désastreuses pour prendre les décisions qui s’imposent. En effet aucun réacteur nucléaire dans le monde ne peut fonctionner sans subventions publiques conséquentes. Car tous les réacteurs nucléaires en fonctionnement détruisent de la valeur. C’est ce que vient de mettre en évidence une étude publiée par plusieurs chercheurs en économie allemands et dont vous pouvez consulter le résumé (en anglais ou en allemand) à l’adresse électronique suivante :

https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.670578.de/dwr-19-30.pdf

https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.670466.de/19-30-1.pdf

Selon cette étude la valeur actualisée nette d’un réacteur nucléaire de 1 000 MW, sur sa durée de vie, est comprise entre -1,5 et -8,9 milliards d’euros. Et cette destruction de valeur économique ne prend pas en compte le coût de gestion des déchets nucléaires et de démantèlement après arrêt définitif des installations.

Pour l’ensemble des 58 réacteurs nucléaires français la destruction de valeur économique, selon cette étude, serait donc comprise entre 87 et 516 milliards d’euros. Et il faudrait y ajouter le coût de l’arme atomique.

La mise à l’arrêt définitif et sans délai de ces installations permettrait donc à la France de faire des économies à court terme mais aussi à plus long terme (cancers et maladies diverses évités). Elle permettrait d’engager la France de manière déterminée dans la voie de la réduction de la dépendance aux industries de domination et de destruction auxquelles nous avons été trop longtemps soumis.

Pour votre complète information sur le sujet je vous joins une bibliographie sommaire de différentes publications récentes, ou plus anciennes, qui vous permettront de mieux comprendre pourquoi il est indispensable d’arrêter les dégâts.

Je reste évidemment à votre disposition pour plus de renseignements et vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma détermination à faire stopper la destruction atomique.

Par François VALLET

Bibliographie sommaire

Nucléaire, climat et économie

High-priced and dangerous: nuclear power is not an option for the climate-friendly energy mix – DIW Weekly Report, bulletin from the German Institute for Economic Research – N°30 – 2019, https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.670578.de/dwr-19-30.pdf

WNISR2019 Assesses Climate Change and the Nuclear Power Option,  https://www.worldnuclearreport.org/WNISR2019-Assesses-Climate-Change-and-the-Nuclear-Power-Option.html

Dégâts de l’industrie nucléaire sur la santé

Recommandations 2003 du Comité Européen sur le Risque de l’Irradiation – 2004 – CERI – Éditions Frison Roche,  https://www.editions-frison-roche.com/produit/175/9782876714496/ceri-2003

Jean Rostand : Un biologiste contre le nucléaire – 2012 – Textes choisis et commentés par Alain Dubois – Éditions Berg International, http://www.berg-international.fr/liste_ouvrage.php?recordID=532&cate=5

La comédie atomique : l’histoire occultée des radiations –  2016 – Yves LENOIR – Éditions La Découvert, http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_com__die_atomique-9782707188441.html

Dégâts de l’arme atomique

Les Irradiés de la République – Les victimes des essais nucléaires français prennent la parole – 2003 – Bruno Barrillot – Éditions complexe, http://www.obsarm.org/spip.php?article40

Arrêtez la bombe ! – 2013 – Paul Quilès, Bernard Norlain, Jean-Marie Collin – Cherche Midi, https://www.lisez.com/livre-grand-format/arretez-la-bombe/9782749129495

Mensonges et falsifications de l’industrie nucléaire

Les dossiers noirs du nucléaire français – 2013 – Dominique Leglu, Monique Sené, Raymond Sené – Presses de la cité, https://www.lisez.com/livre-grand-format/les-dossiers-noirs-du-nucleaire-francais/9782258094062

La farce cachée du nucléaire – 2017 – Nozomi Shihiro – Éditions Yasnost et Sortir du nucléaire, https://lafarcecacheedunucleaire.info/

Nucléaire, danger immédiat – 2018 – Thierry Gadault et Hugues Demeude – Flammarion, https://editions.flammarion.com/Catalogue/flammarion-enquete/nucleaire-danger-immediat

Nucléaire : une catastrophe française – 2018 – Erwan Benezet – Fayard, https://www.fayard.fr/documents-temoignages/nucleaire-une-catastrophe-francaise-9782213709536

Sous-traitance dans l’industrie nucléaire

Cahier d’acteur « Ma zone contrôlée » pour le débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie, https://ppe.debatpublic.fr/cahier-dacteur-ndeg26-ma-zone-controlee

 Déchets nucléaires

Déchets, le cauchemar du nucléaire – 2009 – Laure Noualhat – Seuil/Arte Éditions, https://boutique.arte.tv/detail/dechets_le_cauchemar_du_nucleaire_395726

Cas particulier de l’EPR

Le réacteur nucléaire EPR : un projet inutile et dangereux – Les cahiers de Global Chance, http://www.global-chance.org/Le-reacteur-nucleaire-EPR-un-projet-inutile-et-dangereux

Cas particulier de la centrale nucléaire du Bugey

Dossier destiné à la commission d’enquête parlementaire sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires françaises, http://www.stop-bugey.org/dysfonctionnements-et-pollutions/2018-enquete-parlementaire-sur-la-surete-et-la-securite-nucleaire/

Modélisation d’un accident majeur dans cinq centrales nucléaires pour 365 situations météorologiques en Europe occidentale et analyse des impacts potentiels sur les populations, les sols et les pays touchés – 2019 – Institut Biosphère Genève, https://institutbiosphere.ch/eunupri_2019.html

Pourquoi et comment se passer de l’énergie nucléaire

Le nucléaire : peut-on et doit-on s’en passer ? – 2009 – Marie-Christine Gamberini, https://local.attac.org/finistere/IMG/pdf/gamberini-sepasserdunucleaire-toulouse-29-1-09.pdf

L’arrêt immédiat du nucléaire est techniquement possible à l’échelle européenne – 2019 – Élisabeth Brenière et François Vallet, http://collectif-adn.fr/2019/arret-immediat-europe.html