Nov 07

EN MÉMOIRE DE SÉBASTIEN BRIAT

Extrait : Les anti-nucléaires allemands commémorent la mort de Sébastien Briat en Lorraine, il y a 15 ans, victime d’un convoi de déchets nucléaires.

Sébastien Briat était un jeune homme de 22 ans originaire de la Meuse. Il est mort le 7 novembre 2004 à 14 h 34 à Avricourt, près de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle, après avoir été heurté par un train de déchets radioactifs destinés à l’Allemagne.

Ce 7 novembre 2004, le train chargé de 12 containers fut d’abord bloqué vers 11 heures à Laneuveville-devant-Nancy par des manifestants enchaînés aux voies. Il est reparti à 13 h 20. Peu après la gare d’Avricourt, le convoi roule à 98 km/heures environ. Trop vite ? En tout cas, à la sortie d’une courbe, le conducteur du train actionne le freinage d’urgence. Quatre jeunes militants ont passé leur bras dans un tube placé sous la voie. Trois d’entre eux ont juste le temps de se dégager. Mais Sébastien a peut-être mal apprécié la distance et la vitesse du convoi. Déséquilibré par les turbulences, il est happé par le train et décèdera peu après.

Les militants anti-nucléaires se souviennent de Sébastien. En Allemagne, notamment, où ils lui rendent un hommage, ce 7 novembre 2019 comme l’explique un article de Lüchow-Dannenberg.

Publié le 7 novembre 2019 à 14h40 par Émilien Lacombe

Photo en titre : Sébastien Briat publiée dans le journal allemand Lüchow-Dannenberg

Pour lire la suite des articles publiés sur le même sujet, cliquer sur :

https://infodujour.fr/societe/26898-en-memoire-de-sebastien-briat