Nov 07

NUCLÉAIRE IRANIEN : LES ÉTATS-UNIS APPELLENT À DES MESURES « SÉVÈRES »

Les États-Unis poursuivent leur politique de « pression maximale » destinée à contraindre la République islamique à conclure un nouvel accord sur le nucléaire. Ce jeudi 7 novembre, Washington a appelé à l’application de mesures « sévères ».

 Les États-Unis ont appelé jeudi la communauté internationale à prendre des mesures « sévères » pour faire pression sur l’Iran, qui a repris ses activités d’enrichissement d’uranium dans une usine souterraine conformément à sa décision de réduire davantage ses engagements de 2015.

« Il est maintenant temps pour toutes les nations de rejeter le chantage nucléaire de ce régime et de prendre des mesures sévères pour augmenter la pression », a dit le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans un communiqué. « Le développement des activités de prolifération de l’Iran fait craindre qu’il ne soit en train de se positionner pour avoir l’option d’une percée nucléaire rapide », a-t-il ajouté.

« Les membres de la communauté internationale qui sont à juste titre inquiets des dernières attaques et provocations iraniennes devraient imaginer comment l’Iran agirait s’il avait l’arme nucléaire. Les États-Unis ne permettront jamais que cela arrive », a-t-il poursuivi.

« Les dernières escalades nucléaires de l’Iran reflètent les intentions que le régime a depuis le début : forcer la main à la communauté internationale pour qu’elle accepte sa violence et son terrorisme pendant qu’il sape la souveraineté de ses voisins », a encore dit M. Pompeo.

Pression

Washington est sorti l’an dernier de l’accord international sur le nucléaire iranien de 2015 et mène depuis contre Téhéran une politique de « pression maximale » destinée à contraindre la République islamique à conclure un nouvel accord avec de « meilleures garanties ».

L’Iran a de son côté annoncé qu’il cesserait de respecter des engagements pris dans le cadre du pacte. Asphyxié par les sanctions, Téhéran entend mettre la pression sur les pays européens toujours engagés dans l’accord pour l’aider à les contourner.

Par Ouest-France, publié le 07/11/2019 à 14h45

Photo en titre : Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, le 31 octobre 2019 à Washington, NIKOLAS KAMM-AFP

https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/nucleaire-iranien-les-etats-unis-appellent-des-mesures-severes-6598803