Nov 27

SÉISME : 30 NOVEMBRE, UNE CHAÎNE HUMAINE ENTRE LE TEIL ET CRUAS POUR DEMANDER L’ARRÊT DES CENTRALES

Ce samedi 30 novembre, à 14 heures, l’association « Réaction en chaîne humaine« , qui milite pour l’arrêt du nucléaire, organise une chaîne humaine entre le Teil et la centrale de Cruas. Le lieu de départ de la chaîne reste à confirmer.

L’association a décidé de lancer cette initiative suite au tremblement de terre du 11 novembre. « Un des seuils de sécurité a été atteint à Cruas entrainant l’arrêt des 4 réacteurs de la Centrale nucléaire en vue d’un « audit approfondi » », rappelle l’association dans un communiqué. « Depuis Fukushima, nous savons qu’une atteinte des bâtiments n’est pas la seule à mettre en danger le fonctionnement des réacteurs d’une centrale nucléaire », précise-t-elle.

À travers cette action, les militants souhaitent la fermeture des centrales de Cruas et du Tricastin « jusqu’à ce que le durcissement des normes de sécurité post-Fukushima soit mis en œuvre ».

Publié le 25 nov. 2019 à 11h28, mis à jour à 11h35

Photo en titre : Cruas (Ardèche) Photo Le DL/Fabrice ANTERION

https://www.ledauphine.com/societe/2019/11/25/seisme-une-chaine-humaine-entre-le-teil-et-cruas-pour-demander-l-arret-des-centrales

NDLR pour info : Si vous souhaitez participer à cette action, inscription obligatoire, merci d’envoyer un mail à : alerte@next-up.org en précisant votre taille S – M – L – XL – XXL – XXXL nécessaire pour l’attribution gratuite de votre en tenue agréée intégrale de protection NBC.

Le rendez-vous est fixé à 14 h30 ce samedi 30 novembre sur le parking réservé au public (à côté du camion Pizzeria) face à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Les participants conserveront leurs tenues agréées intégrales de protection NBC offertes par les militants de l’organisation ; par contre les masques professionnels de protection NBC et cartouches NBC de grandes valeurs devront être rendus.