L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE POURRAIT ÊTRE EXCLUE DE LA « FINANCE VERTE » PAR LE PARLEMENT EUROPÉEN

Les négociateurs du Parlement européen se sont mis d’accord jeudi 5 décembre sur une nouvelle classification des investissements en finance verte, qui influera sur l’affectation des milliards d’argent d’investisseurs privés dans les technologies « propres ». Le charbon et, en principe, le nucléaire, en sont exclus.

C’est une défaite pour la France, qui a fait du lobbying pour que l’énergie nucléaire soit reconnue comme une source d’énergie à faible émission de carbone.

La classification fournira aux investisseurs, aux fonds de pension et aux sociétés de capital-investissement « une définition commune de ce qui est vert et de ce qui ne l’est pas » afin de canaliser plus de capitaux vers des entreprises durables et d’empêcher le « green-washing », avait déclaré la Commission européenne l’année dernière lorsque le nouveau règlement a été proposé.

L’accord doit encore être officiellement approuvé par les États membres de l’UE et le Parlement européen.

« L’énergie nucléaire devrait faire partie de cet écolabel », avait déclaré le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, en octobre, dans un commentaire qui a irrité l’Allemagne, l’Autriche et le Luxembourg, les pays de l’Union européenne les plus opposés au nucléaire.

Source : Euractiv

Publié le 8 décembre 2019

https://reporterre.net/L-energie-nucleaire-pourrait-etre-exclu-de-la-finance-verte-par-le-Parlement-europeen

NDLR : gardons-nous de crier victoire trop tôt ! La bataille n’est pas terminée.