CENTRALE NUCLÉAIRE DE CRUAS-MEYSSE : ÉTAT DE LA SITUATION LE 15/12/2019 À 20H

Il est constaté et confirmé par les chiffres officiels des puissances injectées dans le réseau électrique national que les 3 réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse ont toujours un fonctionnement chaotique suite à des défaillances chroniques de surchauffes.

La réalité : les équipes qui pilotent la remise en route des réacteurs ne parviennent pas actuellement à stabiliser et à garder le contrôle de la montée en puissance de la réaction en chaîne de chacun des réacteurs.

Pour les médias qui diffusent les sources dites officielles provenant d’EDF :

EDF diffuse des informations totalement fausses sur l’état de fonctionnement de la CN de Cruas-Meysse, explications :

Image pour comprendre : Si vous êtes sur l’autoroute et vous souhaitez rouler à 130 km/h, néanmoins à partir de 60 ou 70 km/h votre moteur chauffe, donc vous restez et roulez à cette vitesse maxi, néanmoins votre voiture fonctionne.

Il en est de même avec la communication d’EDF aux médias qui ne cesse de dire que les 3 réacteurs sont raccordés au réseau suite à l’accord de l’ASN ; certes les 3 réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse fonctionnent, mais de façon chaotique avec des défaillances chroniques et des puissances faibles.

Dit autrement ce qui compte se sont les états dits officiels des réacteurs publiés par les autorités et non par la communication d’EDF qui est de l’enfumage médiatique, pareillement en corrélation avec l’état de fonctionnement officiel de réacteurs pour savoir les puissances réelles injectées dans le réseau électrique national. Ceci dit, il y a ensuite la corrélation exacte des états et chiffres officiels avec les constatations in-situ en temps réels par la cellule de veille de Next-Up organisation.

Autre information importante :

Next-up organisation met actuellement en œuvre notamment à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse de nouveaux matériels à la pointe de la technologie afin de mieux voir la centrale nucléaire pour analyser son fonctionnement comme des intervallomètres de prises de vues en 4K ou carrément en 8K !

Ce nouveau matériel hyper performant permet de réaliser des constations très importantes sur l’état, les travaux en cours et le fonctionnement de la centrale nucléaire qui jusqu’à présent n’étaient absolument pas visibles, ni diffusées.

Un exemple de constatation le 15 12 2019 concernant l’embase de la cheminée de rejets aérosols des réacteurs nr3 et nr4 : depuis 48h des échafaudages sont installées avec des volumes confinés de protections anti-particulaires (zone en plastiques violets), la question est de savoir si cela est en lien avec le séisme du 11 11 2019 (réponse très prochainement)

Pour accéder au  site de Next Up, cliquer sur : http://www.next-up.org