CONCURRENCÉ PAR LES RENOUVELABLES, LE NUCLÉAIRE DÉCLINE DANS LE MONDE

Rendue publique mardi 17 décembre, l’édition 2019 du World Nuclear Industry Status Report (WNISR2019) analyse l’état de l’industrie nucléaire dans le monde et consacre un nouveau chapitre à l’évaluation de l’option nucléaire comme moyen de combattre l’urgence climatique. Huit experts interdisciplinaires de six pays ont contribué aux travaux, indique Mycle Schneider Consulting, à l’initiative du rapport, dans un communiqué. Sa conclusion est sans appel : « Les options non-nucléaires permettent d’économiser plus de carbone par dollar (…) et par an » que le nucléaire. En effet, « dans de nombreux pays nucléaires, les énergies renouvelables peuvent désormais concurrencer le nucléaire existant. »

Le World Nuclear Industry Status Report (en anglais puis résumé en français) https://reporterre.net/IMG/pdf/wnisr2019-resumefr.pdf

Alors que la capacité en service a atteint un nouveau maximum, et que le nombre de réacteurs en fonctionnement dans le monde a augmenté de quatre unités durant l’année passée pour atteindre 417 tranches à mi-2019, ce dernier chiffre reste bien en-dessous de la pointe historique de 438 en 2002. La construction nucléaire est en déclin pour la cinquième année consécutive, avec 46 chantiers en cours à mi-2019 contre 68 tranches en 2013 et 234 en 1979. Le nombre de mises en construction est passé de 15 en 2010, année précédant Fukushima, à deux en 2019 (au 15 décembre).

Pour Mycle Schneider, coordinateur et éditeur du WNISR, « le taux de renouvellement est trop bas pour garantir la survie de la technologie. Nous sommes face à une sorte de sortie du nucléaire non-déclarée ». En même temps, les renouvelables continuent à devancer le nucléaire dans quasiment toutes les catégories. Une capacité record de 165 GW de renouvelables a été couplée aux réseaux dans le monde en 2018, alors que la capacité nucléaire en exploitation a augmenté de 9 GW.

Par Mycle Schneider Consulting, publié le 19 décembre 2019

(NDLR : excellente conclusion qui s’impose MAIS… s’il ne reste qu’une nation qui persiste dans cette impasse, ce sera la nôtre : La France)

Photo en titre : Centrale nucléaire du Tricastin avec éoliennes (Jeanne Menjoulet)

https://reporterre.net/Concurrence-par-les-renouvelables-le-nucleaire-decline-dans-le-monde