CENTRALE DU TRICASTIN : UN DIESEL DE SECOURS EN PANNE

Jeudi 30 janvier au soir, EDF, exploitant de la centrale nucléaire du Tricastin, a signalé à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif de sûreté au niveau 1 (sur 7) de l’échelle internationale des événements nucléaires. En cause : le dysfonctionnement d’un groupe électrogène de secours, repéré après un contrôle.

Le 18 janvier, une équipe procède à des vérifications standards sur ce diesel de secours du réacteur n° 1, en production. Si des émanations de fumée sont observées, l’essai se poursuit sans problème. C’est lors de la recherche de la cause de cette fumée qu’apparaît le dysfonctionnement du diesel de secours, qui n’aurait pas pu assurer pleinement ses fonctions d’alimentation en cas de besoin. Selon EDF, “la réparation s’est achevée le 22 janvier et le diesel de secours est requalifié”. L’incident n’a eu “aucun impact sur la sûreté des installations”, d’autres sources électriques étant disponibles.

Par le Dauphiné, publié le 1er février à 06h06

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/02/01/centrale-du-tricastin-un-diesel-de-secours-en-panne