POUR 81% DES JEUNES FRANÇAIS L’UTILISATION DE L’ARME NUCLÉAIRE N’EST EN AUCUN CAS ACCEPTABLE

Un sondage conduit par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) auprès de 16.000 « millenials » (jeunes nés entre 1985 et 2000) dans 16 pays très divers montre l’opposition largement majoritaire de la jeunesse mondiale à l’arme nucléaire.

84% des jeunes (dont 81% en France) estiment que l’utilisation de l’arme nucléaire n’est en aucun cas acceptable, et même si 49% d’entre eux pensent qu’elle constitue un outil de dissuasion efficace, 80% estiment qu’elle est dangereuse pour l’humanité.

Parallèlement, seule une minorité des millenials pense que le nombre de guerres diminuera à court terme, 47% envisagent qu’une troisième guerre mondiale survienne de leur vivant et 54% considèrent probable une attaque nucléaire dans les 10 prochaines années.

À ce pessimisme ambiant s’ajoute une minorité substantielle de jeunes qui ne sont pas attachés aux règles humanitaires de la guerre (comme le refus de la torture), symptôme selon le CICR d’un discours politique déshumanisant vis-à-vis des ennemis réels ou supposés et qu’il est nécessaire de contrer avec fermeté.

Voir le sondage de la Croix-Rouge

Par Rédaction 7seizh, Émilien Houard-Vial, membre du Bureau d’IDN, publié le 1er février 2020

https://7seizh.info/2020/02/01/pour-81-des-jeunes-francais-lutilisation-de-larme-nucleaire-nest-en-aucun-cas-acceptable/