CORONAVIRUS: WASHINGTON MAINTIENT LES SANCTIONS CONTRE L’IRAN MALGRÉ LA PANDÉMIE (MÉDIAS)

« La pression accrue de Washington est un crime contre l’humanité« 

Les États-Unis ont envoyé un message clair à l’Iran cette semaine, affirmant que Washington n’a pas l’intention de lever les sanctions imposées par l’administration Trump, malgré la crise liée à la propagation du coronavirus qui a jusqu’à présent causé la mort de plus de 1500 Iraniens, ont indiqué plusieurs médias.

Les États-Unis ont par ailleurs imposé jeudi des sanctions à cinq entreprises des Émirats arabes unis, accusées de transporter du pétrole iranien en contournement de l’embargo américain.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a ainsi publié samedi sur son compte Twitter une déclaration du président Hassan Rohani adressée aux citoyens américains.

https://twitter.com/i/web/status/1241192934835453952 …

(NDLR: Ce post ne peut être affiché si les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en vous rendant sur la page de gestion des cookies.)

« Tout acteur hostile qui cherche à saper le système de santé iranien et à limiter les ressources financières nécessaires pour faire face à l’épidémie sape la lutte dans le monde entier« , a déclaré le président iranien.

« Il est temps de mettre fin à ce sombre chapitre de l’histoire américaine. Les sanctions et les pressions n’ont jamais été couronnées de succès et ne le seront pas à l’avenir », a-t-il ajouté. 

Un autre responsable iranien, cité par Reuters, a de son côté martelé que « la pression accrue de Washington est un crime contre l’humanité« .

Par i24NEWS, publié le 21 mars 2020 à 10h09, dernière modification le 21 mars 2020 à 10h31

Photo en titre : Le président américain Donald Trump et son homologue iranien Hassan Rouhani, 2018

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1584781764-coronavirus-washington-maintient-les-sanctions-contre-l-iran-malgre-la-pandemie-medias