LES ENVOYÉS NUCLÉAIRES DE LA CORÉE DU SUD ET DU JAPON S’ENTRETIENNENT AU TÉLÉPHONE

SÉOUL, 08 avr. (Yonhap) — Les envoyés nucléaires de la Corée du Sud et du Japon ont tenu ce mercredi des discussions téléphoniques sur la question du nucléaire nord-coréen et la situation sécuritaire dans la péninsule coréenne, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères.

La conversation entre Lee Do-hoon et son homologue japonais Shigeki Takizaki est survenue sur fond d’inquiétudes selon lesquelles la lutte mondiale contre le nouveau coronavirus (Covid-19) pourrait éclipser les efforts pour dénucléariser la Corée du Nord et jeter les bases d’une paix durable dans la péninsule.

«Les deux parties sont convenues de poursuivre la communication et la coopération étroites entre la Corée du Sud et le Japon, et entre la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon quant au nucléaire nord-coréen et à d’autres questions sur fond d’efforts actifs pour contrer la diffusion du Covid-19 qui se propage dans le monde entier», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

Des observateurs ont dit que Lee et Takizaki auraient échangé des opinions sur le plan de Pyongyang de convoquer vendredi une session de l’Assemblée populaire suprême (APS) et sur les récents lancements de missiles.

Jeudi dernier, Lee s’est entretenu au téléphone aussi avec Stephen Biegun, représentant spécial américain pour la Corée du Nord et secrétaire d’État adjoint, pour montrer leur coordination continue dans les efforts pour la paix.

Publié le 08.04.2020 à 14h24

Photo en titre : Cette photo, prise le 17 janvier 2020, montre Lee Do-hoon, principal négociateur nucléaire de Séoul, lors d’une conférence de presse à l’ambassade sud-coréenne à Washington.

https://fr.yna.co.kr/view/AFR20200408002100884?section=national/index