LE CORONAVIRUS RETARDE LE REDÉMARRAGE DU RÉACTEUR N°1 À CIVAUX

À la centrale nucléaire de Civaux, les chantiers sur le réacteur n°1 progressent moins vite que prévu, depuis le 15 mars : le redémarrage, d’abord annoncé le 17 juin, vient d’être reporté au 9 septembre 2020

La crise du coronavirus perturbe le programme de maintenance des centrales nucléaires, en particulier à Civaux, où l’arrêt du réacteur n°1, le 15 mars, avait coïncidé avec la mise en place des mesures de confinement.

Le départ d’une grande partie des techniciens a retardé plusieurs opérations. Elles ont repris progressivement leur cours depuis le début du mois d’avril, avec un effectif réduit cependant.

EDF a annoncé cette semaine que le redémarrage du réacteur, initialement prévu le 17 juin, puis reporté à début juillet, devrait finalement intervenir le 9 septembre 2020.  » Cette prolongation concerne tous les réacteurs d’EDF actuellement à l’arrêt  » précise la direction de la centrale de Civaux.

Arrêt du réacteur n°2 reporté en janvier

La crise du Covid décale aussi le calendrier des autres chantiers : l’arrêt du réacteur n°2, programmé début octobre, est ainsi reporté à fin janvier 2021.

Par ailleurs, tout le personnel de la centrale nucléaire, y compris dans les bureaux, portera à partir de lundi un masque chirurgical. Cette mesure est là aussi l’application d’une décision du groupe prise au niveau national, précise la direction du site.

Par Sébastien KEROUANTON, (journaliste, rédaction de Montmorillon), publié le 24/04/2020 à 11h35, mis à jour le 24/04/2020 à 12h20

Photo en titre : Le réacteur n°1 actuellement à l’arrêt ne pourrait redémarrer qu’en septembre. © Sébastien Kerouanton

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/le-coronavirus-retarde-le-redemarrage-du-reacteur-n01-a-civaux