COORDINATION « PISCINE NUCLÉAIRE STOP » À BELLEVILLE- SUR-LOIRE

Objectif : « constituer un front uni afin de coordonner les actions pour une transparence totale sur ce projet et une information objective ».

EDF doit déposer avant la fin de cette année sa Demande d’Autorisation de Création pour une piscine géante de matières hautement radioactives (l’équivalent de 100 à 120 réacteurs nucléaires) pour une durée annoncée de 100 ans !

Il semblerait que le site de la centrale atomique de Belleville, dont la moitié seulement de la réserve foncière est utilisée, soit choisi pour ce projet démesuré.

Quinze associations et collectifs des quatre départements proches du site : Cher, Loiret, Nièvre et Yonne, ont décidé de constituer un front uni afin de coordonner leurs actions pour une transparence totale sur ce projet et une information objective.

Ils entendent alerter sur les dangers et les conséquences environnementales, sécuritaires, sanitaires et économiques d’un tel choix alors que tous les éléments (rejets et effluents dans le milieu naturel, conséquences d’une perte de refroidissement ou d’une brèche dans les bassins, coût d’une telle installation, risques liés aux nombreux transports générés…) n’ont pas été dévoilés aux riverains.

EDF n’a développé qu’une seule solution, or d’autres existent. Comment prendre des décisions éclairées pour maintenant et pour l’avenir quand aucune alternative n’est soumise à réflexion ?

Pour contacter la Coordination « Piscine Nucléaire Stop », une adresse : piscinenucleairestop@riseup.net

Par ailleurs, nous vous mettons également en pièce jointe un argumentaire plus détaillé et quelques liens pour compléter notre propos.

La coordination (Tél : 06 62 84 13 88)

https://yonnelautre.fr/spip.php?article14063&lang=fr

Compléments au communiqué de création de la coordination citoyenne « Piscine Nucléaire Stop » sur le site :

https://yonnelautre.fr/IMG/pdf/complements_au_cp_de_creation.pdf

Voir en ligne : Agir contre le Nucléaire dans le Cher

Par Piscine Nucléaire Stop (Coordination), publié le vendredi 29 mai 2020