LA CHINE NE PARTICIPERA PAS AUX PRÉTENDUES NÉGOCIATIONS CHINE-ÉTATS-UNIS-RUSSIE SUR LE CONTRÔLE DES ARMES (PORTE-PAROLE)

« La puissance nucléaire de la Chine n’est pas sur le même ordre de grandeur que celles des États-Unis et de la Russie. Ce n’est pas le bon moment pour la Chine de participer aux négociations sur le désarmement nucléaire », a expliqué Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, ajoutant que ceux qui disposent des plus grands arsenaux nucléaires ont des responsabilités spéciales et primaires dans le désarmement nucléaire.

La Chine a réitéré jeudi qu’elle n’avait aucune intention de participer aux prétendues négociations trilatérales Chine-États-Unis-Russie sur le contrôle des armes, et que sa position était « claire et constante ».

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a tenu ces propos lors d’une conférence de presse en répondant aux commentaires de Marshall Billingslea, envoyé spécial américain pour le contrôle des armes, qui a appelé mardi la Chine à reconsidérer sa décision de ne pas participer aux négociations.

« Comme tout le monde le sait, la puissance nucléaire de la Chine n’est pas sur le même ordre de grandeur que celles des États-Unis et de la Russie. Ce n’est pas le bon moment pour la Chine de participer aux négociations sur le désarmement nucléaire », a expliqué M. Hua, ajoutant que ceux qui disposent des plus grands arsenaux nucléaires ont des responsabilités spéciales et primaires dans le désarmement nucléaire.

« La décision de ne pas participer aux négociations trilatérales ne signifie pas que la Chine sera absente des efforts mondiaux sur le désarmement nucléaire », a souligné Mme Hua. Selon elle, la Chine a appelé activement la conférence sur le désarmement et le mécanisme P5 pour des mesures substantielles visant à réduire les risques d’une guerre nucléaire et à maintenir la stabilité stratégique mondiale.

« Ce sont les États-Unis qui ont fait obstruction à tous ces efforts et se sont avancés davantage sur un mauvais chemin en étant un lâcheur », a-t-elle poursuivi.

D’après la porte-parole, les États-Unis n’ont cessé d’essayer d’attirer la Chine dans la question de l’extension du traité bilatéral New START entre les États-Unis et la Russie.

« C’est le même vieux tour qu’ils jouent pour faire porter à d’autres leurs propres responsabilités », a noté M. Hua, ajoutant que les gens clairvoyants, dont les grands spécialistes américains de contrôle des armes, l’ont compris à fond.

Par Yeclo avec Xinhua, publié le 12 juin 2020

Photo en titre : Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’un point de conférence, le 11 juin 2020. (Photo provenant du site officiel du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine)

https://www.yeclo.com/la-chine-ne-participera-pas-aux-pretendues-negociations-chine-etats-unis-russie-sur-le-controle-des-armes-porte-parole-actualites-12062020-2/