SAINT-VULBAS – EN COLÈRE, LES AGENTS DE SÉCURITÉ BLOQUENT L’ENTRÉE DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BUGEY

Une quarantaine de salariés de Main Sécurité, l’entreprise chargée de la sécurité aux entrées de la centrale nucléaire du Bugey, manifestaient encore ce matin à l’arrivée des salariés. Ils ont retardé leur entrée au travail, réclamant une prime Covid « décente« , au vu des risques pris durant l’épidémie.

« Nos vies valent 100 € à leurs yeux… » Un montant « indécent » pour une prime Covid au prorata des heures travaillées : voilà ce que dénonçaient ce matin les salariés de Main Sécurité, une filiale du groupe Onet, à l’entrée de la centrale nucléaire du Bugey. Ils étaient 45 environ, et avaient bloqué un certain nombre de portiques d’accès pour les salariés du site, qui devaient faire la queue pour prendre leur poste, avec parfois plus d’une demi-heure de retard. L’entreprise prestataire d’EDF est notamment chargée de vérifier les sacs à l’entrée, ainsi que les véhicules stationnant aux abords du CNPE Bugey.

« Nous n’avons eu aucune considération durant le confinement, dénonce Laura Pellissard, déléguée syndicale FO. On nous a même demandé, au début de l’épidémie, de ne pas porter de masque, pour ne pas effrayer les gens ! Certains collègues ont eu pitié de nous, et nous ont donné un peu de gel hydroalcoolique… L’ironie de l’histoire, c’est qu’on nous a demandé de faire la distribution des masques, quelques mois plus tard. Nous avons pris des risques en allant travailler, et pour combien ? Une prime de 100 €, à la condition d’avoir effectué un certain volume d’heures de travail. » Un agent de sécurité touche en moyenne 1 300 €, sans compter les primes.

Les employés de Main Sécurité manifestent, dans toute la France, notamment à la banque de France, à Paris, où la sécurité est également assurée par le groupe Onet. À Bugey, les piquets de grève seront encore plantés demain, à partir de 7 heures.

Par La Voix de l’Ain, publié le 7 juillet 2020 à 12h40

Photo en titre : Les agents de sécurité estiment « avoir pris des risques » durant l’épidémie… mais sans reconnaissance – © L. L.

https://www.lavoixdelain.fr/actualite-42197-saint-vulbas-en-colere-les-agents-de-securite-bloquent-l-entree-de-la-centrale-nucleaire-du-bugey