BELGIQUE : LE RÉSEAU DES SIRÈNES D’ALERTE NUCLÉAIRE REMPLACÉ PAR DES SMS

Le député fédéral et conseiller communal à Huy Samuel Cogolati (Écolo) s’inquiète de la disparition du réseau de sirènes d’alerte nucléaire Seveso et estime que « cette fonction de sûreté et d’alerte ne peut être efficacement remplacée par des messages SMS » du système BE-Alert, relèvent jeudi La Libre Belgique et La Dernière Heure.

Dans une réponse faite au député Écolo, le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V) a confirmé que le réseau de 570 sirènes installées autour des usines comportant des risques Seveso et des zones nucléaires « a été mis hors service fin 2018« . « La commande centrale a été retirée et il n’est plus possible d’utiliser les sirènes pour alerter la population, ni même pour réaliser des tests« , informe-t-il.

Pas d’alerte quand le téléphone est coupé

L’ensemble du réseau des sirènes devrait être matériellement retiré début 2022. Le ministre explique que le réseau a été remplacé par le système BE-Alert, soit un système d’alerte qui permet aux autorités de diffuser un message à la population en situation d’urgence (par appel vocal, SMS ou e-mail). Le député hutois s’inquiète que les habitants « ne recevront pas les SMS BE-Alert lorsque leur téléphone est coupé, par exemple en pleine nuit. Or, une sirène Seveso, on l’entend et elle peut nous alerter!« .

S’il reconnaît que ce système « a montré ses limites ces dernières années et s’est avéré présenter un coût important« , il ne fait aucun doute selon lui que « cette fonction de sûreté et d’alerte ne peut être efficacement remplacée par des messages SMS« . Il interviendra à nouveau au Parlement « pour que le gouvernement fédéral ne délaisse pas cette tâche d’alerte aux communes de l’arrondissement« .

Par Belga, publié le 23 juillet à 07h29

Photo en titre : Le réseau de 570 sirènes installées autour des usines comportant des risques Seveso et des zones nucléaires a été mis hors service fin 2018. – © DIRK WAEM – BELGA

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-reseau-des-sirenes-d-alerte-nucleaire-remplace-par-des-sms?id=10547643

Mots