L’ARABIE SAOUDITE AURAIT SUFFISAMMENT DE MINERAI D’URANIUM POUR PRODUIRE DU COMBUSTIBLE NUCLÉAIRE (RAPPORT)

Le détail des stocks est répertorié dans des rapports élaborés par des géologues chinois

L’Arabie saoudite a probablement suffisamment de réserves de minerai d’uranium exploitable pour ouvrir la voie à la production nationale de combustible nucléaire, selon des documents confidentiels consultés par le Guardian.

Le détail des stocks est compilé dans des rapports élaborés par des géologues chinois de l’Institut de géologie spécialisé en nucléaire de Pékin (BRIUG), et la Compagnie nucléaire nationale chinoise (CNNC), lesquels cherchent à aider Riyad à cartographier ses réserves d’uranium dans le cadre de leur accord de coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire.

Le rapport obtenu par le Guardian décrit comment les géologues ont travaillé toute l’année pour identifier les réserves qui pourraient produire plus de 90.000 tonnes d’uranium à partir de trois gisements majeurs, situés au centre et au nord-ouest du pays.

Le Guardian souligne toutefois qu’il s’agit de « gisements présumés« , et qu’une exploration plus approfondie sera nécessaire afin de confirmer les réserves d’uranium et calculer le coût de l’extraction.

Cette révélation intensifie toutefois les inquiétudes concernant l’intérêt de Riyad pour un programme d’armes atomiques. 

Une enquête datant de 2019 suggère que ses réserves d’uranium pourraient potentiellement fournir à l’Arabie saoudite du combustible pour les réacteurs qu’elle souhaite construire, mais aussi un excédent qu’elle pourrait exporter

En août dernier, des responsables sécuritaires israéliens avaient fait part de leurs inquiétudes à leurs homologues américains concernant le programme nucléaire de l’Arabie saoudite.

Publié le 17 septembre 2020 à 08h06, dernière modification le 17 septembre 2020 à 12h54

Photo en titre : OZAN KOSE / AFPIllustration – Un drapeau saoudien flottant au-dessus du consulat, à Istanbul, le 10 janvier 2020.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/1600320932-l-arabie-saoudite-aurait-suffisamment-de-minerai-d-uranium-pour-produire-du-combustible-nucleaire-rapport