SAINT-MALO : LE MOUVEMENT DE LA PAIX EN LUTTE CONTRE L’ARMEMENT NUCLÉAIRE

Samedi 19 septembre, le comité du Mouvement de la Paix de la région malouine a appelé les citoyens à se mobiliser contre l’armement nucléaire.

Ce samedi 19 septembre après-midi, une vingtaine de militants du Mouvement de la Paix se sont rassemblés devant la porte Saint-Vincent. Dans le cadre de l’année commémorative des 75 ans des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, et de la Journée internationale de la Paix du 21 septembre, le comité a appelé les citoyens à se mobiliser pour le désarmement nucléaire.

En soutien aux Hibakusha

Dans le sillage de l’appel des Hibakusha (nom donné aux victimes des bombes atomiques d’Hiroshima et Nagasaki), demandant l’élimination des armes nucléaires, le Mouvement de la Paix milite pour que la France ratifie le TIAN (Traité sur l’interdiction des armes nucléaires). L’objectif est de réorienter les énormes sommes consacrées à l’armement nucléaire et à sa modernisation, pour répondre aux besoins sociaux et sanitaires, et combattre les dérèglements climatiques.

« La Bretagne doit s’engager »

« La Bretagne, rappelle Reine Thoré, présidente du comité de la région malouine, a un rôle majeur dans l’industrie française de l’armement, notamment avec la base opérationnelle de l’île Longue. Elle doit donc particulièrement se mobiliser et faire entendre une voix forte ».

D’autres temps forts seront organisés par le comité à Saint-Malo au cours de l’automne, si les conditions sanitaires le permettent.

Publié le 20 septembre 2020 à 14h45

https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/saint-malo/le-mouvement-de-la-paix-en-lutte-contre-l-armement-nucleaire-20-09-2020-12621266.php