CAHORS: LE GINKGO BILOBA ARBRE DE LA PAIX

Le 26 septembre est la Journée internationale des Nations unies pour l’élimination totale des armes nucléaires. Cette journée a été voulue par l’ONU (depuis 2013) pour être l’occasion d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources. Cette décision fait suite au vote (en 1968) et à la ratification (en 1970, 50 ans cette année) du Traité de non-prolifération des armes nucléaires, et à la signature du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (en 2017 par 122 pays) mais que les puissances possédant l’arme nucléaire n’ont ni signé ni ratifié.

Un ginkgo biloba, arbre aux mille écus, a été planté en 2006 par le conseil municipal enfant et le Mouvement pour la paix en face de l’espace Valentré.

Cet arbre est devenu un symbole de paix car il a résisté aux destructions de la bombe nucléaire lancée sur Hiroshima. Il est naturellement la destination des marches pour la paix à Cahors. Lors de la marche associant le climat et la paix le 19 septembre, Marie Piqué, présidente du Mouvement pour la paix, a rappelé : « La situation mondiale fait que la paix doit se décliner à travers toutes les initiatives. La mobilisation est difficile en ce moment à cause de la crise sanitaire, mais il ne faut pas se décourager, il faut continuer. Nous voulons que la France signe le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires » Et Marie-Annick Le Floch évoque pour le Mouvement pour la paix : « Le projet de planter un olivier dans Cahors« , autre arbre symbole de la paix.

Publié le 27/09/2020 à 05h10, mis à jour à 05h13

Photo en titre : Le ginkgo biloba, destination de la marche pour la paix, la justice sociale et les droits humains, le climat et le désarmement nucléaire.

https://www.ladepeche.fr/2020/09/27/le-ginkgo-biloba-arbre-de-la-paix-9099557.php