CYBERACTION (APPEL À SIGNATURE) CONTRE ICEDA (BUGEY) : HALTE À LA CONTAMINATION NUCLÉAIRE GÉNÉRALISÉE

La mise en service de l’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés), sur le site nucléaire du Bugey dans l’Ain, va générer de nombreux transports de matières et déchets radioactifs sur nos routes et voies ferrées, dans nos villes et villages, du Nord au Sud et d’Ouest en Est, à moins que ce soit l’inverse !

Cette installation est une plaque tournante du trafic des déchets nucléaires , implantée sur le site nucléaire du Bugey à St Vulbas dans l’Ain, à 30 km du centre de Lyon et à peine 60 km à vol d’oiseau de Genève.

Elle doit accueillir les déchets les plus radioactifs issus du démantèlement de 9 réacteurs nucléaires définitivement arrêtés (Brennilis, Chooz A, Chinon 1 à 3, Saint Laurent des Eaux 1 et 2, Bugey 1 et Superphénix). La cuve du réacteur de Brennilis en Bretagne, dont le débit de dose est estimé en centaine de Sievert par heure, devrait y être expédiée. Une dose reçue de 6 Sieverts entraîne la mort.

L’ICEDA doit aussi et surtout accueillir les déchets « d’exploitation » les plus radioactifs comme les «crayons source» et «grappes de contrôle», issus des « cœurs » de réacteurs, actuellement stockés dans les piscines de refroidissement des combustibles usés des centrales nucléaires et dont la saturation approche.

Avec la mise en service de l’ICEDA tous ces déchets seront déconfinés de leurs sites d’origine, mis sur les routes et rails de France, avec tous les risques que ça comporte, puis acheminés vers le Bugey pour y être triés, découpés en morceaux et emballés avant, peut-être, d’être réexpédiés vers d’autres sites. EDF entend ainsi pallier à l’engorgement des piscines, faire « disparaître en douce » certains types de déchets et disséminer la radioactivité dans l’environnement.

ICEDA en Bugey, installation issue des mensonges et falsifications d’EDF

La longue bataille juridique contre l’ICEDA, commencée il y a 10 ans avec 7 associations, pointait de nombreuses irrégularités et mensonges par omission du dossier initial présenté par EDF.
http://www.sortirdunucleairecornouaille.org/spip.php?article221  

Elle continue avec le nouveau recours en Conseil d’État que la Ville et le Canton de Genève, associés à 4 riverains du site nucléaire du Bugey, viennent de déposer. https://www.geneve.ch/fr/actualites/site-bugey-ville-canton-opposent-decision-autorite-surete-nucleaire  

La lutte contre cette installation n’est donc pas terminée mais elle nécessite un maximum de soutiens et de détermination.

EDF, qui est dans une situation de grande fragilité financière et technique, a absolument besoin de l’ICEDA pour retrouver des marges de manœuvre que la saturation des piscines de refroidissement des « combustibles usés » réduit.

État d’urgence radioactif sur les routes de France

Avis aux automobilistes, aux routiers, aux cyclistes et motocyclistes, aux piétons, aux passagers des trottinettes, aux rollers, aux riverains des routes et voies ferrées de France et à tous les autres êtres vivants qui pourraient se trouver à proximité !

Le premier convoi routier de déchets hautement radioactifs, issus du « cœur » du réacteur en démantèlement, est parti de la centrale nucléaire de Chooz dans les Ardennes pour rejoindre l’Iceda du Bugey dans l’Ain. https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-chooz/actualites/site-en-deconstruction-de-chooz-a-depart-du-premier-convoi-de-dechets-vers-le-nouveau-centre-d-entreposage-iceda  

De nombreux autres convois sont prévus et si nous ne faisons rien, EDF va continuer à augmenter le trafic routier et ferroviaire de matières et déchets radioactifs afin d’exploiter ses réacteurs le plus longtemps possible.

Que faire pour empêcher ça ?

Les deux récentes décisions de l’ASN, autorisant EDF à exploiter l’Iceda et à mettre en service « partiellement » l’EPR de Flamanville, en préfigurent d’autres et en particulier celles permettant :

. la déclaration d’utilité publique de CIGÉO pour l’enfouissement des déchets nucléaires « ultimes » à Bure;

. la construction d’une piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés (essentiellement du Mox fabriqué à partir de plutonium) sur le site de La Hague dans le Cotentin,

. ou même l’entreposage à sec de combustibles usés sur les sites des centrales nucléaires existantes.

Une lettre ouverte, signée à ce jour par une centaine de personnes et organisations, a été envoyée à la ministre de « la transition écologique et solidaire » pour lui demander ce qu’elle compte faire pour passer d’une position antinucléaire de principe à des actions réellement efficaces pour stopper le nucléaire.

Pour donner plus de force à cette action nous vous proposons, pour commencer, de signer et d’envoyer à la Ministre le message ci-dessous.

D’autres actions suivront et Cyberacteurs vous en informera le moment venu.

Madame la Ministre il est grand temps d’agir pour arrêter la contamination radioactive généralisée.

——————————————————————————————————

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à jack.azoulay@ecologique-solidaire.gouv.fr (Directeur de cabinet de la Ministre) avec les éléments suivants :

  • Sujet : ICEDA : halte à la contamination
  • Message : Madame la Ministre,
    Ayant rappelé publiquement votre opposition au nucléaire, il vous faut prendre sans attendre des décisions qui vont dans le sens de cette opposition pleinement justifiée. Vous en avez la possibilité immédiate pour plusieurs dossiers traités « par-dessus la jambe » par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) à la demande d’EDF (ex: l’autorisation de mise en exploitation de l’ICEDA en Bugey et de mise en service partielle de l’EPR de Flamanville).

Je vous demande donc, Madame la Ministre, ce que vous comptez faire pour arrêter la fuite en avant de l’industrie nucléaire française et la prise en otage caractérisée des populations menacées par son fonctionnement.

Croyez, Madame, en ma vigilance sur vos décisions.

————————————————————————————————————————————–

Pour signer, aller sur le site : https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/iceda-halteyalacontaminationnuclyna-4297.html