HAUT-RHIN : LE NUCLÉAIRE CÈDE LA PLACE À LA RÉNOVATION VERTE

La rénovation énergétique des logements se met au service du projet post-Fessenheim (Haut-Rhin). Le conseil départemental lance le processus d’élaboration d’un programme d’intérêt général (PIG) de la « transition écologique » afin de donner corps à la reconversion des territoires autour de la centrale nucléaire arrêtée en juin dernier. Ce PIG, qui devrait démarrer fin 2021 ou début 2022, ciblera, entre autres, les propriétaires modestes. « Il entend surtout créer les filières locales d’emplois “verts” du BTP et de matériaux biosourcés pour atteindre deux buts de l’après-Fessenheim : diversifier l’économie et faire du territoire un moteur du décarboné », souligne Michel Habig, président de la commission environnement du conseil départemental.

Publié le 20 novembre 2020

https://www.lemoniteur.fr/article/haut-rhin-le-nucleaire-cede-la-place-a-la-renovation-verte.2116634