LANNION, NUCLÉAIRE : COMMENT SE POSITIONNENT LES DÉPUTÉS ET SÉNATEURS DU SECTEUR ?

À la suite des déclarations pronucléaires récentes d’Emmanuel Macron sur le nucléaire, les Trégorrois du collectif Sortir du nucléaire ont voulu en avoir le cœur net : qu’en pensent nos députés et sénateurs du Trégor et de l’Argoat ? Ils leur ont adressé un questionnaire afin de connaître leur positionnement.

À l’issue du plaidoyer pronucléaire d’Emmanuel Macron, le 8 décembre 2020, les membres de Sortir du nucléaire ont décidé d’interpeller les parlementaires du Trégor et de l’Argoat pour savoir comment ils se positionnent sur la question.

« Une annonce consternante »

L’évocation par le président de la République de possibles « constructions d’EPR, ainsi que d’un nouveau porte-avions nucléaire, constituent une inquiétante et consternante annonce » pour Sortir du nucléaire du Trégor. Le collectif pointe un nucléaire civil « trop dangereux et trop coûteux », en évoquant « le fiasco implacable de l’EPR de Flamanville ». Pas mieux à ses yeux pour le nucléaire militaire, qui engloutit de « nouveaux crédits en pleine crise climatique, sanitaire, économique et sociale » et « replace la France dans la course aux armements nucléaires ».

Trois questions posées

Dans ce contexte, Sortir du nucléaire a envoyé des questionnaires aux parlementaires du Trégor et de l’Argoat, demandant à Éric Bothorel (LREM), Yannick Kerlogot (LREM), et Marc Le Fur (Les Républicains), mais aussi aux sénateurs Gérard Lahellec (PC) et Annie Le Houérou (PS) de répondre à trois questions :

. Êtes-vous favorable aux six nouveaux EPR annoncés par le président de la République ?

. Êtes-vous favorable au nouveau porte-avions nucléaire ?

.  Êtes-vous favorable à la signature du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires par la France ?

Les élus ont jusqu’au 10 janvier pour rendre leur copie.

Par Ouest-France, publié le 14/12/2020 à 17h08

Photo en titre : Face à un nucléaire civil jugé « trop dangereux et coûteux » tout comme le nucléaire militaire, le collectif demande aux parlementaires de se prononcer clairement sur le sujet (REUTERS)

https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/lannion-nucleaire-comment-se-positionnent-les-deputes-et-senateurs-du-secteur-7085687