POUTINE EST “PRÊT POUR L’INTERACTION ET LES CONTACTS” AVEC BIDEN APRÈS SA CONFIRMATION PRÉSIDENTIELLE

Le président russe Vladimir Poutine a enfin félicité mardi le démocrate Joe Biden pour sa victoire aux élections présidentielles aux États-Unis (USA). Il a également exprimé l’espoir qu’en dépit des différences, les deux pays pourront coopérer pour résoudre de nombreux problèmes auxquels le monde est confronté.

Le président de la Russie, Vladimir Poutine, a envoyé un télégramme de félicitations à Joseph Biden à l’occasion de sa victoire lors des élections à la présidence américaine ». Cela a été expliqué par la présidence russe dans un communiqué publié en russe et en anglais.

Poutine, l’un des derniers à féliciter Biden, a voulu attendre que le collège électoral confirme lundi le démocrate comme président élu.

« Pour ma part je suis prêt pour l’interaction et les contacts avec vous ». Dans son télégramme de félicitations publié par le Kremlin, Poutine a évoqué à plusieurs reprises le mauvais état des relations entre les deux pays ces dernières années.

Une relation endommagée ne peut pas être endommagée. Elle est déjà endommagée“. C’est ce que le président russe lui-même a déclaré en novembre dernier à l’émission de télévision de Moscou.

Dans son télégramme, Poutine a souhaité plein succès à Biden. En outre, il a exprimé sa confiance que “La Russie et les États-Unis, qui ont une responsabilité particulière pour la sécurité et la stabilité mondiales. Ils peuvent, malgré leurs différences, vraiment contribuer à résoudre de nombreux problèmes et défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui. “

Le président russe a noté que dans cet esprit, une coopération russo-américaine basée sur les principes d’égalité et de respect mutuel “servirait les intérêts des peuples des deux pays et de l’ensemble de la communauté internationale”.

Également, a exprimé l’espoir que la position de Biden sur le contrôle des armes à feu sera un élément important pour une “interaction possible dans le futur”.

Accord nucléaire

Et est-ce que le 5 février, le seul accord de réduction des armes nucléaires en vigueur entre les deux puissances expire, le START III ou le nouveau START ? Pour le moment, ils ne se sont pas entendus sur une prolongation de celui-ci ni négocié de nouvelles conditions.

En octobre, Poutine a proposé de prolonger le traité d’un an sans conditions. Cependant, il n’a pas évoqué la possibilité d’un gel mutuel de l’arsenal nucléaire comme l’exigent les États-Unis. Par la suite, le ministère des Affaires étrangères a précisé que Moscou est prêt à franchir cette étape pendant 12 mois, uniquement si le pacte de réduction est prolongé pour la même période armes nucléaires.

Bien qu’au cours des 4 dernières années, les allégations d’ingérence de la Russie aux États-Unis aient été continues, Poutine et le président américain sortant, Donald Trump, ont maintenu une bonne harmonie personnelle. Tout le contraire du dirigeant russe et de Barack Obama (2008-2016).

Les experts russes estiment que l’arrivée de Biden au pouvoir n’améliorera pas les relations entre Moscou et Washington. En fait, ils sont à leur pire niveau depuis la guerre froide.

Par Marseille News .net, publié le 15 décembre 2020

https://www.marseillenews.net/news/international-news/poutine-est-pret-pour-linteraction-et-les-contacts-avec-biden-apres-sa-confirmation-presidentielle-76732.html