LE PORTE-PAROLE DE POUTINE ÉVALUE LES RISQUES D’UNE NOUVELLE GUERRE MONDIALE

La parité nucléaire sauve la paix et rend impossible une guerre mondiale, a avancé le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov à propos du risque d’un nouveau conflit généralisé.

Dans un entretien accordé à un présentateur de la chaîne de télévision Rossiya 1 et mis en ligne sur YouTube, le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a évalué les risques d’une nouvelle guerre mondiale.

«Une guerre mondiale est impossible tant qu’existe la parité nucléaire, cela sauve la paix», a-t-il déclaré.

Il a ajouté que Moscou, à ce titre, «est capable de porter une charge de responsabilité sur la scène internationale et d’avoir une position responsable».

Le porte-parole du Kremlin estime que le monde n’est pas protégé contre «une déstabilisation en avalanche dans différentes régions». En ce sens, la Transnistrie (république autoproclamée au sein de la Moldavie) est, selon lui, un des points potentiellement dangereux.

L’unique traité en vigueur entre la Russie et les États-Unis

Cette déclaration de Dmitri Peskov intervient alors que le traité New Start, unique accord en vigueur entre la Russie et les États-Unis sur la limitation des armements nucléaires, expire le 5 février 2021.

Le document a été signé par Moscou et Washington en 2010 et est entré en vigueur le 5 février 2011. Il prévoit que les deux pays réduisent leurs arsenaux nucléaires pour les limiter à 700 missiles balistiques intercontinentaux, missiles balistiques à bord de sous-marins et de bombardiers lourds, ainsi qu’à 1.550 ogives et 800 lanceurs déployés et non déployés.

Interrogé sur CNN le 3 janvier, le futur conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan a annoncé que la nouvelle administration Biden prévoyait de négocier avec la Russie l’extension du traité.

Par Victor Koulakov, publié le mardi 5 janvier 2021 à 12h42, mis à jour à 14h06

Photo en titre : © CC0 / AlexAntropov86

https://fr.sputniknews.com/russie/202101051045021186-le-porte-parole-de-poutine-evalue-les-risques-dune-nouvelle-guerre-mondiale/