LA CHINE EXHORTE LES ÉTATS-UNIS À S’ENGAGER DANS UNE POLITIQUE DE NON-RECOURS EN PREMIER AUX ARMES NUCLÉAIRES

BEIJING, 5 janvier (Xinhua) – Mardi, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a appelé les États-Unis à suivre la Chine en s’engageant dans une politique de non-recours en premier aux armes nucléaires, et à réduire drastiquement leurs armes nucléaires sur la base de la prolongation du nouveau traité sur la réduction des armes stratégiques.

« Parmi les cinq puissances nucléaires, la Chine est le seul pays à poursuivre une politique de non-recours en premier aux armes nucléaires, et cette politique ne sera pas modifiée. Nous espérons que les États-Unis pourront prendre le même engagement que la Chine dès que possible« , a déclaré la porte-parole Hua Chunying lors d’un point de presse quotidien.

Les remarques de Mme Hua sont intervenues après que le Département d’État américain ait publié un article intitulé « La folie nucléaire de la Chine« , accusant le pays de ne pas permettre la transparence de son arsenal nucléaire croissant.

« Il est bien connu que les États-Unis possèdent l’arsenal nucléaire le plus important et le plus avancé« , a déclaré Mme Hua. « Mais l’administration Trump a gravement miné la sécurité et la stabilité stratégiques mondiales en se soustrayant à sa responsabilité particulière en matière de désarmement nucléaire, en se retirant sans raison de traités et d’organisations, en dépensant des milliers de milliards de dollars pour renforcer son arsenal nucléaire et en abaissant le seuil d’utilisation des armes nucléaires« , a-t-elle souligné.

La Chine adhère à une politique de défense nationale de nature défensive, et maintient toujours ses capacités nucléaires au niveau minimum requis pour sa sécurité nationale, a indiqué Mme Hua.

Par French.xinhuanet.com, publié le 5 janvier à 22h39

http://french.xinhuanet.com/2021-01/05/c_139644009.htm