LAVAL : DIX ANS APRÈS FUKUSHIMA, ILS ONT MANIFESTÉ CONTRE LE NUCLÉAIRE

Le groupe Sortons du nucléaire de la Mayenne s’est réuni sur la place du Jet-d’eau, à Laval, samedi 13 mars 2021. Un rassemblement qui marque les dix ans de la catastrophe de Fukushima.

 « Allez, vous pouvez mourir ! » Aussitôt l’ordre donné au porte-voix, une quinzaine de personnes se couche sur les pavés de la place du Jet-d’eau, à Laval (Mayenne).

Le but de ce die-in (simulation de décès), organisé samedi 13 mars 2021 devant une cinquantaine de personnes ? Rappeler, à l’occasion des dix ans de la catastrophe nucléaire à Fukushima (Japon), que le danger nucléaire est toujours là.

Vidéo du die-in (15 secondes) visible sur le site original

Rassemblés à Laval ce samedi 13 mars, une cinquantaine de manifestants a simulé la mort pour dire  » Stop  » au nucléaire.

« On ne veut pas culpabiliser les gens sur leur consommation, avertit de suite Hélène Bironneau, du collectif Sortons du nucléaire de la Mayenne, à l’origine de cet événement, mais les interpeller sur le coût du nucléaire et sa dangerosité. En France, on est l’un des pays où il y a le plus de risques nucléaires. »

« Fukushima paye toujours le prix de cette catastrophe »

« Dix ans après, Fukushima paye toujours le prix de cette catastrophe, rappelle Héléna Poloubinski, du collectif. Ils stockent des tonnes et des tonnes d’eau et de sable pollués, ils ne savent pas encore quoi en faire. »

Après cette action symbolique, certains manifestants ont pris la direction du marché pour défiler. « Tout ce qu’on veut, c’est allumer chez les gens la petite flamme de la vigilance », conclut Hélène Bironneau.

Par Ouest-France, Florence STOLLESTEINER, publié le 13/03/2021 à 12h57

Photo en titre : Les manifestants ont simulé la mort pour dire « Stop » au nucléaire. | OUEST-FRANCE

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/laval-dix-ans-apres-fukushima-ils-ont-manifeste-contre-le-nucleaire-7185586