KIM JONG-UN SE PRÉPARE À LANCER UN SOUS-MARIN NUCLÉAIRE CAPABLE DE FRAPPER N’IMPORTE OÙ DANS LE MONDE, SELON DES IMAGES SATELLITE

KIM Jong-un est prêt à lancer un sous-marin capable de frapper n’importe où dans le monde avec des missiles nucléaires, suggèrent des images satellites.

Des images fraîches du chantier naval Sinpho Sud de la Corée du Nord indiquent que la cale sèche flottante a récemment été repositionnée le long du quai de lancement des sous-marins du hall de construction.

Selon une analyse d’experts du think-tank Stimson Center, publiée sur 38 nord, il suggère que le nouveau sous-marin de missiles balistiques – qui est en construction depuis plusieurs années – pourrait « être en voie d’achèvement ou prêt à être déployé et lancé dans un proche avenir ».

L’article ajoute: « Alternativement, la cale sèche peut être là pour l’ajustement de l’alignement des rails avec ceux du quai, car aucun sous-marin n’est connu pour avoir été lancé à partir de cet endroit pour le moment. »

Selon les analystes, un autre signe que le navire est peut-être prêt à lancer est que Kim Jong-un a visité le hall de construction en juillet 2019 pour inspecter un sous-marin en cours de modification pour accueillir des tubes de lancement de missiles.

La rénovation du hall de construction et du quai a été achevée en 2016, avec la cale sèche ramenée sur le site à ce moment-là – censée être pour des tests d’alignement.

Il n’y a eu aucune preuve de lancement d’un navire à partir de là depuis, mais des changements récents indiquent que le dirigeant nord-coréen pourrait se préparer à lancer un sous-nucléaire.

Une série d’essais a déjà été réalisée, y compris à partir de barges immergées.

Le sous-marin de 2 720 tonnes en cours de construction est censé être conçu pour transporter trois missiles balistiques.

Les analystes estiment que la présence d’une cale sèche flottante à son emplacement actuel suggère une préparation pour déplacer le sous-marin du hall de construction dans l’eau.

Les services de renseignement américains et sud-coréens «surveillent de près» les développements au chantier naval.

Mais aux termes des résolutions des Nations Unies, la Corée du Nord est interdite de tirer des missiles balistiques.

Cela vient après que des images effrayantes aient montré des généraux nord-coréens en train de rire alors que Kim Jong-un soulevait l’enfer avec un missile de croisière.

La semaine dernière, l’État voyou a tiré deux roquettes balistiques à courte portée dans la mer du Japon lors d’un test d’armes terrifiant.

Des photos ont émergé des généraux du tyran applaudissant et riant du test réussi.

Les images montrent que les missiles étaient des missiles de croisière basés à terre, censés être capables de transporter des ogives nucléaires.

Selon l’agence de presse Yonhap, les roquettes ont volé à environ 280 miles avec une altitude de 37 m, ont indiqué des responsables.

Cela s’est produit après que le régime de Kim a tiré un autre missile à courte portée dimanche dernier.

Le dictateur Kim n’avait pas lancé de missiles depuis avril de l’année dernière et les nouveaux tests seraient une réaction aux exercices militaires conjoints menés par les États-Unis et la Corée du Sud ce mois-ci.

Plus tôt ce mois-ci, il a été rapporté que le royaume ermite se préparait à effectuer son « premier essai d’armes nucléaires » depuis que Joe Biden a pris ses fonctions.

Des responsables américains auraient été en état d’alerte après que des exercices militaires simulés et réduits ont été menés par les États-Unis et Corée du Sud (signalé la semaine dernière par CNN).

La pandémie de Covid avait auparavant limité ces exercices militaires conjoints à des simulations informatiques.

La maison Blanche a déclaré que la Corée du Nord avait évité de s’engager dans des pourparlers avec les États-Unis depuis la prise de fonction de Biden le 20 janvier.

Le dictateur Kim a eu trois sommets avec Trump et a échangé un certain nombre de lettres, mais n’a pas réussi à arrêter de développer des ogives et des missiles balistiques.

Par Merlin Charpie (dans News), publié le 29 mars 2021

https://news-24.fr/kim-jong-un-se-prepare-a-lancer-un-missile-sous-nucleaire-capable-de-frapper-nimporte-ou-dans-le-monde-selon-des-images-satellite/