POLYNÉSIE : UNANIMITÉ À L’APF : LE NUCLÉAIRE AU CŒUR D’UNE TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU AU NATIONAL

Après la réouverture du ciel, c’est du nucléaire dont il a été question à l’assemblée. Le président du Pays a déclaré avoir obtenu d’Emmanuel Macron la mise en place d’une table ronde de haut niveau pour que la vérité et la justice soient faites sur la période nucléaire polynésienne.

ll n’avait rien laissé filtrer de cette information. L’exclusivité est revenue aux représentants du peuple. Ceux-là même qui d’une voix ont demandé que soit faite toute la lumière sur les 193 bombes. « Vérité, justice… C’est cette quête que j’ai soumise au président de la République« , a déclaré Édouard Fritch lors de la session administrative de ce jeudi 8 avril à l’assemblée de Polynésie française. 

Elle se traduit par la création d’une table ronde de haut niveau. Les conclusions de cette commission serviront de feuille de route de travail et d’actions. Une date est déjà avancée, celle de fin juin. Deux coordinateurs, local et national, auront à charge d’organiser ce rendez-vous historique. « Macron est un ami de la Polynésie. Je n’irais pas au-delà mais je crois qu’il est très soucieux du bon vivre ensemble de ce pays. Il est très soucieux des bonnes relations que nous devons entretenir avec l’État. Et, il nous a ouvert des portes importantes« , souligne le président du Pays. 

Et, comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le consensus dont jouit le président a également permis la modification du code de procédure civil en matière d’affaires foncière. Il sera désormais possible pour les familles en indivisions de procéder au partage par souche. 

Relance économique, refonte de la politique de l’emploi, modernisation du code du travail, mise en place d’un observatoire du SEFI, Edouard Fritch veut faire bouger les lignes, aériennes surtout avec le dossier ATN dont les 13 milliards de Fcfp de trésorerie s’épuiseront en 2021. Le très consensuel chef de l’exécutif local ne s’arrête pas là. Dans les effets d’annonce, celle de la venue prochaine du président Macron. Si la situation sanitaire le permet, le chef de l’État devrait poser le pied au fenua fin août 2021.

Par Polynésie la 1ère (MLSF), Jeanne Peckett-Pouira et Mirko Vanfau, publié le 8 avril 2021 à 17h57

Photo en titre : Édouard fritch, ©Polynésie la 1ère

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/unanimite-a-l-apf-le-nucleaire-au-coeur-d-une-table-ronde-de-haut-niveau-au-national-979528.html