40 ANS, ÇA SUFFIT : SOUTENONS LES ACTIVISTES

Le 29 juin, 34 activistes de Greenpeace comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Valence suite à leur intrusion dans la centrale nucléaire du Tricastin. Pour les soutenir face aux poursuites judiciaires en cours et rappeler l’importance de planifier la fermeture des centrales les plus vétustes, nous avons organisé des rassemblements dans plusieurs villes de France pour sensibiliser la population au risque nucléaire. Vous pouvez à votre tour témoigner votre soutien aux activistes !

EDF poursuit de nouveau des lanceur·euses d’alerte

EDF a décidé de poursuivre l’association Greenpeace et 34 militant·es à la suite d’une intrusion dans la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, le 21 février 2020.

L’action de nos activistes a eu pour but d’alerter l’opinion publique sur les nombreux problèmes techniques du Tricastin. Trop vieille et trop dangereuse, cette centrale présente de nombreuses failles qui justifient sa mise à l’arrêt et son démantèlement.

À 40 ans c’est fini, on débranche !

Les réacteurs français ont été conçus et testés pour durer 40 ans. Au-delà, les conséquences du vieillissement des centrales sont imprévisibles. Cette année, 12 réacteurs, dont deux au Tricastin, auront atteint la barre fatidique des 40 ans de fonctionnement. Cependant, EDF tente d’imposer la prolongation de ces réacteurs d’au moins dix ans, en y réalisant des travaux coûteux et pourtant insuffisants.

Afin de garantir la sécurité des habitant·es, il faut démarrer dès maintenant le processus de fermeture des vieux réacteurs comme ceux du Tricastin.

Mobilisation !

La semaine précédant le procès, nous avons organisé des mobilisations dans plusieurs villes de France (Lille, Montélimar, Bordeaux, Poitiers, Tours, Angers, Orléans…) pour réclamer la fermeture des vieilles centrales et exprimer notre solidarité envers ces lanceuses et lanceurs d’alerte. Nous avons aussi invité les passants à débrancher symboliquement les centrales.

Mobilisation à Montélimar. © Maïté Baldi / Greenpeace

Partager

Vous pouvez aussi les soutenir en partageant votre raison de dire adieu au nucléaire  :

Je m’oppose au nucléaire

Nous vous proposons aussi plusieurs actions à mener, en amont du procès :

Les activistes se sont mobilisé·es pour nous. Mobilisons-nous pour eux à notre tour !

Publié le 28 juin 2021

https://www.greenpeace.fr/40-ans-ca-suffit-soutenons-les-activistes-qui-donnent-lalerte/?utm_campaign=instit&utm_source=newsletter&utm_medium=push_info_210628&codespec=7013V000000LJ5d