UNE « GRANDE MARCHE » DE LA HAGUE À PARIS POUR DÉBATTRE SUR LE NUCLÉAIRE ET LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plusieurs associations opposées au nucléaire organisent une « grande marche » entre La Hague et Paris, du 25 juillet au 25 août, avec conférences et débats autour de l’énergie.

Déjà organisée en 2018, la Grande Marche reprend les routes du Cotentin et de la Normandie pour sensibiliser sur la transition écologique. Elle aura lieu du samedi 25 juillet au mercredi 25 août 2021, de La Hague à Paris, à raison d’une étape par jour.

À lire aussi : Nucléaire : à l’usine de la Hague, la « supercherie » d’une entreprise de soudure démasquée

Une série de conférences

Un pré-lancement aura lieu le samedi 24 juillet à Cherbourg place De Gaulle à 15 h, suivi d’une conférence à 18 h 30 à la mairie, sur le sujet Les bombes atomiques sont-elles des armes militaires ?, qui sera présenté par Yves Lenoir, des Enfants de Tchernobyl Belarus.

Les autres conférences, d’une durée d’une heure environ, auront normalement lieu chaque jour à 18 h 30. Cinq sont prévues dans la Manche après celle de Cherbourg.

La première, le 25 à la salle des fêtes de Jobourg, traitera de la piscine de déchets à La Hague. Le lendemain, ce sera la salle des fêtes de Biville qui accueillera une animation sur l’EPR. Puis, le 27, la salle Paul Nicolle des Pieux verra être interrogée la place du nucléaire dans le Cotentin. Mercredi 28, ce sera la salle des fêtes de Quettetot qui recevra un exposé sur la sécurité nucléaire. Enfin, la dernière conférence dans la Manche aura lieu à Montgardon et questionnera les manière de réhabiter les territoires.

Chaque étape sera l’occasion de débats. (©La Grande Marche)

Le vendredi 30 juillet, la Grande Marche quittera la Manche et se dirigera, à vélo, vers Isigny pour suivre sa route vers la capitale. Le programme complet et détaillé est disponible en ligne.

Un moment convivial

Loin de n’être qu’une critique du nucléaire, cette manifestation se veut de réfléchir plus profondément sur notre futur énergétique. Tout est donc remis en question, à l’heure où le changement climatique est entre autres responsable de canicules au Canada et d’inondations en Allemagne.

De la pollution des éoliennes aux limites de l’hydrogène, en passant par la méthanisation et les changements dans nos modes de vie, de nombreux sujets sont au rendez-vous. Le nucléaire reste cependant le cœur de cet événement, notamment dans le Cotentin où se trouve le fameux « triangle du nucléaire ».

À lire aussi : Nucléaire : à Flamanville, des progrès mais encore quelques insuffisances…

Ainsi, à raison d’un débat par jour, près de trente sujets seront ainsi abordés. Le but est de croiser les regards et d’alerter la population sur les enjeux de l’énergie dans leur complexité. Il sera donc aussi possible de suivre cet événement sur les réseaux sociaux.

Cette manifestation à la participation libre se veut conviviale. Il sera donc possible d’intégrer la marche à n’importe quel moment.

Même les pro-nucléaires sont bienvenus pour discuter. En plus des militants et conférenciers, des artistes, musiciens et bénévoles composeront le cortège. Tous pourront donc échanger dans la bonne humeur sur ces sujets cruciaux pour l’avenir, mais déjà d’actualité.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

Par Clément Sorel et La Presse de la Manche, publié le 22 Juillet 21 à 06h50 

Photo en titre : La première édition avait eu lieu en 2018. (©Solène Lavenu)

https://actu.fr/evenements/une-grande-marche-de-la-hague-a-paris-pour-debattre-sur-le-nucleaire-et-la-transition-energetique_43575802.html