BELLEVILLE-SUR-LOIRE : DÉFAUTS SUR DES SUPPORTS DES TUYAUTERIES DU CIRCUIT D’ASPERSION DE L’ENCEINTE DES RÉACTEURS 1 ET 2

Le 12 juillet 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à des anomalies sur des supports de tuyauteries des circuits d’aspersion de l’enceinte de confinement des réacteurs 1 et 2.

En cas d’accident, le circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement (EAS) pulvérise de l’eau dans le bâtiment du réacteur pour en diminuer la pression et la température afin de conserver son intégrité. Ce système de sauvegarde est composé de deux voies indépendantes et redondantes. Les tuyauteries qui composent ce circuit sont maintenues en place par différents types de supports, qui doivent résister à tous types de sollicitations (séisme et fonctionnement accidentel notamment).

Le 21 juin 2021, lors d’une activité de maintenance sur le circuit EAS du réacteur 2 à l’arrêt, l’exploitant a constaté que plusieurs supports de la voie B de ce circuit étaient défectueux. Le contrôle des supports a été étendu à ceux de la voie A, où des anomalies similaires ont été détectées. Au vu des constats réalisés sur le réacteur 2, l’exploitant a contrôlé les supports du circuit EAS du réacteur 1 en production et a identifié une anomalie sur un support de la voie A de ce réacteur.

En cas de d’accident nécessitant la mise en service du circuit EAS, la défaillance des supports des voies A et B du réacteur 2 n’aurait pas permis le bon fonctionnement de ce circuit ; la bonne gestion de la situation accidentelle ne pouvait donc être garantie.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les personnes et l’environnement. Toutefois, l’événement a affecté les fonctions de sûreté liées au confinement et au refroidissement des réacteurs en situation accidentelle. En raison de l’indisponibilité de l’équipement concerné en cas d’accident, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

Dans l’attente de l’identification des causes de ces anomalies, les supports concernés des circuits EAS des réacteurs 1 et 2 ont été remis en conformité après un contrôle renforcé de ces équipements par l’exploitant.

Publié le 10/08/2021

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Defauts-sur-des-supports-des-tuyauteries-du-circuit-d-aspersion-de-l-enceinte-des-reacteurs-1-et-2