UNE ROSE DE L’ESPOIR NOMMÉE SETSUKO THURLOW

En cette année d’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, une nouvelle variété de roses sera introduite en Espagne. Il s’agit de la rose Setsuko Thurlow, une rose de l’espoir, qui sera plantée dans une importante roseraie de Madrid, ornée d’une plaque portant le nom de «Setsuko Thurlow», lors de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, le 26 septembre 2021.

Cette rose a été cultivée par Matilde Ferrer Sena, créatrice de roses de renommée mondiale et présidente de la Société Espagnole de la Rose. Matilde décrit la rose Setsuko Thurlow comme une «belle rose multicolore, à l’aspect délicat mais résistante. Elle garde ses feuilles tout au long de l’année».

En découvrant l’existence de cette variété de roses, Setsuko a écrit une lettre de remerciement à Matilde.

Chère Matilde,

Je suis ravie et reconnaissante d’apprendre que mes amis en Espagne souhaitent me rendre hommage avec une nouvelle variété de roses portant mon nom et qui a été créée et cultivée par vous-même. Quel plaisir et quel honneur inattendus pour moi ! L’amour et le respect que je porte depuis longtemps au peuple espagnol et à sa richesse culturelle seront désormais profondément et définitivement renforcés grâce à cette magnifique rose «Setsuko Thurlow».

Je n’étais qu’une collégienne de 13 ans lorsque j’ai vu ma ville natale Hiroshima aveuglée par la lueur, écrasée par l’explosion violente semblable à un ouragan, brûlée par une chaleur de 4 000 degrés Celsius et contaminée par les radiations d’une bombe atomique. Un matin d’été ensoleillé s’est transformé en un crépuscule sombre, avec de la fumée et des débris s’élevant dans le nuage atomique. J’ai vu une masse de figures grotesques et fantomatiques, sanglantes, brûlées, noircies et gonflées, avec des morceaux de peau et de chair pendus à leurs os. Ma bien-aimée Hiroshima a disparu de la surface de la terre, avec environ 300 000 hommes, femmes et enfants tués instantanément par la bombe qui, au fil du temps, a fait d’autres victimes parmi les survivants en raison des effets continus des radiations, après plus de soixante-dix ans !

Au lendemain du massacre atomique, la rumeur s’est répandue qu’aucune herbe, plante ou fleur ne pousserait sur les terres touchées par les radiations pendant 75 ans. Mais au printemps suivant, les lauriers-roses ont fleuri, remplissant les gens de joie et de gratitude car nous avons réalisé que nos vies allaient continuer. Les merveilleuses fleurs blanches et roses des lauriers-roses ont redonné humanité et espoir aux habitants et à la ville d’Hiroshima.

Après sept décennies d’activisme déterminé de la part de certains États progressistes non dotés d’armes nucléaires et de citoyens du monde entier partageant les mêmes idées, nous avons obtenu l’adoption historique du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires à l’Organisation des Nations Unies en 2017 ainsi que son entrée en vigueur en janvier 2021. Les armes nucléaires sont désormais illégales en vertu du droit international. Le peuple espagnol restera dans mes pensées et mes prières pour qu’il continue à se battre jusqu’à ce que l’Espagne signe et ratifie le Traité rejoignant ainsi la communauté mondiale pour atteindre notre objectif ultime : l’élimination totale des armes nucléaires.

Les armes nucléaires mettent tout et tous ceux que nous aimons en péril. Toutes les belles choses, comme cette superbe variété de roses, sont menacées par l’existence des armes nucléaires. Puisse cette belle fleur s’épanouir dans un avenir où les armes nucléaires seront enfin éradiquées de notre chère et précieuse planète.

Matilde, votre générosité renforce mon rêve et mon aspiration à un monde nouveau, libéré des armes nucléaires et fondé sur les principes de paix et de justice pour tous les peuples. Je vous exprime ma sincère reconnaissance, du plus profond de mon cœur, pour votre bienveillance. «

Bien à vous,

Setsuko Thurlow

Discours de Setsuko Thurlow lors de la remise du Prix Nobel de la paix 2017 à l’ICAN (Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires). Photo : Jo Straube

Nous adressons nos plus sincères remerciements à Matilde Ferrer pour sa magnifique création, à Belén Yuste et Sonnia Rivas-Caballero, les co-organisatrices de l’exposition «Femmes Nobel» qui ont présenté à Matilde l’idée d’une rose pour Setsuko, ainsi qu’au Dr. Carlos Umaña, représentant de l’ICAN et co-président de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW) pour avoir fait venir Setsuko en Espagne en février 2020.

En ce 76° anniversaire du bombardement atomique d’Hiroshima et de Nagasaki, et en cette année d’entrée en vigueur du traité, nous rendons hommage à la vie et à l’héritage de Setsuko Thurlow, à son action et à son plaidoyer sans relâche en faveur d’un monde dénucléarisé !

Publié le 20.08.21 à Madrid (Redacción España )

Photo en titre : Φωτογραφία Matilde Ferrer

https://www.pressenza.com/fr/2021/08/une-rose-de-lespoir-nommee-setsuko-thurlow/