LE 3 OCTOBRE, MANIFESTONS AU BUGEY POUR UN AVENIR SANS NUCLÉAIRE !

Ni prolongation des réacteurs vieillissants, ni construction de nouveaux EPR, ni entreposage de déchets radioactifs !

Communiqué commun de la Coordination Stop Bugey, Réseau « Sortir du nucléaire », Greenpeace Lyon et de 30 autres organisations Rhône-Alpines, bourguignonnes et suisses

Communiqué du 27 septembre 2021

La coordination Stop Bugey, avec 30 autres organisations rhone-alpines, bourguignonnes et suisses et le soutien de RadiAction, Greenpeace et du Réseau « Sortir du nucléaire », organise une grande manifestation le dimanche 3 octobre 2021 à Saint Vulbas, près de la centrale nucléaire du Bugey, en bordure du Rhône. Il est temps de débrancher cette centrale, la plus vieille de France, et hors de question d’y implanter de nouveaux réacteurs !

Implantée à une trentaine de kilomètres de l’agglomération lyonnaise, la centrale nucléaire du Bugey est une menace pour des millions de personnes. À plus de 42 ans de fonctionnement, elle est désormais la plus vieille de France et a dépassé la durée initiale pour laquelle certains de ses composants non remplaçables ont été conçus. Des centaines de pièces sont affectées de défauts et certains équipements ne remplissent toujours pas les critères requis pour une prolongation au-delà de 40 ans [1]. Et si jamais le barrage de Vouglans, en amont, venait à rompre, elle pourrait être gravement affectée par la vague qui déferlerait dans la plaine de l’Ain.

Comme l’indiquent les simulations effectuées par l’Institut Biosphère, un accident à la centrale nucléaire du Bugey pourrait avoir des retombées sur de larges parties de la France, voire de l’Europe. Mais même en situation normale, le fonctionnement du site va de pair avec une pollution thermique, chimique et radioactive du Rhône, sans compter la production de déchets ingérables. À cela s’ajoutent les nuisances engendrées par l’installation ICEDA, où sont découpés depuis 2020 des déchets d’exploitation des réacteurs en fonctionnement ou issus du démantèlement des vieux réacteurs.

Mais plutôt que de mettre ces réacteurs fatigués à la retraite, EDF compte prolonger leur fonctionnement jusqu’à 50 ans, voire 60 ans. Pire : elle envisage même de construire deux réacteurs EPR sur le site, comme si le fiasco du chantier de Flamanville n’avait pas servi de leçon !  

Un tel projet constituerait une aberration au regard de l’urgence climatique, qui exige d’agir fortement et sans attendre. Gaspiller des dizaines de milliards d’euros dans un chantier lent, coûteux et promis aux aléas constituerait une perte de temps et d’argent inexcusable, alors que ces sommes, consacrées à la rénovation énergétique et aux énergies renouvelables, contribueraient à réduire bien plus efficacement et rapidement nos émissions. Et quid des potentiels conflits d’usage lorsque le débit du Rhône diminuera dans les décennies prochaines ?

Nous refusons qu’EDF continue à nous imposer ce risque ! C’est pourquoi nos organisations appellent à une grande manifestation le dimanche 3 octobre à 14h à St Vulbas (Ain), tout près de la centrale, pour la fermeture du site du Bugey et la sortie du nucléaire. Au regard des conséquences potentielles d’un accident au Bugey, cette action doit mobiliser bien au-delà des personnes vivant en Rhône-Alpes !

Cette manifestation, dans un défilé coloré et joyeux pour un avenir sans nucléaire, sera ponctuée d’animations pour mettre en scène les boulets que représentent le nucléaire et ses déchets : nous ne voulons pas les laisser aux pieds des générations futures !

Un point presse se tiendra à 13h30 avant le départ de la manifestation (rendez-vous au barnum accueil presse).

Retrouvez sur cette page tous les détails sur l’organisation pratique et les départs en car prévus depuis différentes villes.

Contacts presse :

. Joël Guerry (Sortir du nucléaire Bugey) – 06 49 45 57 44
. Philippe Lambersens (Sortir du nucléaire Isère) – 06 83 53 89 82
. Jean-Pierre Collet (Sortir du nucléaire Bugey) – 06 81 09 75 87
. Charlotte Mijeon (Réseau « Sortir du nucléaire ») – 06 64 66 01 23

Cette manifestation a lieu à l’appel de la Coordination STOP BUGEY (Sortir du nucléaire Bugey, Sortir du nucléaire 38, ContrAtom (Suisse), Rhône-Alpes sans Nucléaire Lyon, ACTE Chalon/Saône) et Alternative & Autogestion 73 ; Amis de la Terre 73 et 74 ; Arrêt du nucléaire 26-07 ; ATTAC 01, 38, 71 et 73 ; EÉLV Rhône-Alpes, Pays de Savoie, Drôme et Saône et Loire ; Groupe « Les Écologistes » au Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes ; France Nature Environnement 01 et 38 ; La France Insoumise 01, 73, 42, 43, Annecy, Annonay, Pays de l’Arbresle, Quinquilonne, Pays Viennois, Fontaine Rive Gauche, équipe régionale AURA, réseau national des Elus Insoumis et Citoyens ; MRJC 01 ; Nos Voisins Lointains 3.11 ; NPA 01, 26/07, 38, 69 et 73 ; Réaction en Chaîne Humaine ; Ruche de l’écologie Mts du Lyonnais ; VIS Val-Revermont (01) ; Ensemble 01 ; Observatoire des Armements ; et RadiaAction, Greenpeace Lyon, Réseau Sortir du nucléaire, Sortir du Nucléaire Suisse Romande.

Par le Réseau Sortir du nucléaire, publié le 27 septembre 2021

https://www.sortirdunucleaire.org/Le-3-octobre-manifestons-au-Bugey-pour-un-avenir