TROIS AGENCES DE NOTATION SIGNALENT QU’EDF POURRAIT ÊTRE DÉCLASSÉE EN RAISON DE L’INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS ET DES PANNES NUCLÉAIRES

(MT Newswires) — Électricité de France (EDF.PA) a vu lundi ses notes de crédit abaissées et placées sous surveillance négative après la décision du gouvernement de limiter la hausse des coûts énergétiques pour les ménages et une prévision de baisse de la production nucléaire.

Le 13 janvier, le gouvernement français a déclaré qu’il augmenterait le volume d’électricité qu’EDF doit vendre dans le cadre du programme ARENH à 120 térawattheures d’avril à décembre, afin de limiter la hausse des tarifs réglementés à 4 % pour l’année. Entre-temps, EDF a révélé que sa production nucléaire pour 2022 se situera entre 300 TWh et 330 TWh, en baisse par rapport à l’estimation précédente de 330 TWh à 360 TWh, en raison de l’arrêt prolongé de cinq de ses réacteurs français.

En conséquence, Fitch Ratings a abaissé la note de défaut d’émetteur à long terme d’EDF de A- à BBB+ et l’a placée sous surveillance négative, tandis que S&P Global Ratings a placé la note à long terme BBB+ du producteur d’énergie sous surveillance avec des implications négatives. En outre, Moody’s examine la possibilité d’abaisser la note A3 de la dette senior non garantie d’EDF.

Les agences de notation prévoient d’évaluer l’impact potentiel des mesures prévues sur le profil financier et les bénéfices d’EDF pour 2022, compte tenu de la baisse attendue de la production nucléaire, ainsi que les mesures correctives que le groupe énergétique pourrait mettre en œuvre et tout soutien supplémentaire potentiel du gouvernement.

EDF s’échangeait dans le rouge à plus de 4% à la clôture de lundi.

Publié le 18/01/2022 à 04h52

https://www.zonebourse.com/cours/action/ELECTRICITE-DE-FRANCE-4998/actualite/Trois-agences-de-notation-signalent-qu-EDF-pourrait-etre-declassee-en-raison-de-l-intervention-des-p-37569811/