DES OPPOSANTS AU PROJET DE PISCINE NUCLÉAIRE INTERPELLENT LES ÉLUS DE LA HAGUE

Une intervention de certains membres de « Piscine nucléaire stop » a eu lieu ce mardi 12 avril 2022 au conseil municipal de la Hague (Manche). Le collectif demande des comptes.

« À présent, mesdames et messieurs les élus de La Hague (Manche), allez-vous tenir les engagements que vous avez voté, le 21 février dans cette motion ? » Ce mardi 12 avril 2022, avant que ne démarre le conseil municipal de La Hague, deux membres du collectif Piscine nucléaire stop ont pris la parole devant l’assemblée d’élus. Initialement, une action était envisagée devant l’espace culturel où se tiennent les débats. Autorisés à s’exprimer devant le conseil, les membres du collectif ont saisi cette opportunité.

Depuis le mois de novembre, ils militent contre l’installation d’une piscine de stockage de déchets nucléaires, projet porté par EDF et installé sur le site d’Orano La Hague. Ils ont manifesté, distribué des tracts, organisé un carnaval militant… et organisent des « réunions publiques d’information alternative », pour sensibiliser la population. 

Le collectif souhaite que les informations ne proviennent pas uniquement de l’exploitant EDF mais aussi d’autres sources expertes sur le sujet. 

Le 4 février dernier, EDF a annoncé que la concertation en cours était suspendue jusqu’au 20 juin. Elle reprendra donc après la période électorale.

À lire aussi : Nucléaire : le projet de piscine d’EDF sur le site d’Orano La Hague pose question

Repartir de zéro… en septembre

Le collectif a exposé devant l’assemblée sa position sur la suite de la consultation de la population. « Nous souhaitons reprendre cette concertation à son début, en considérant les premières réunions comme nulles et non avenues. » Au micro, François Bartier, membre du collectif, demande une concertation d’une durée de trois mois, à compter du mois de septembre, « permettant une meilleure disponibilité et suffisamment de temps pour débattre sereinement. »

Les citoyens avaient une question très précise à poser aux élus. Elle concernait le vote d’une motion, le 21 février dernier. Celle-ci décline en plusieurs pages les interrogations de la collectivité sur le processus de consultation. Dans cette motion, votée à 57 voix pour, et 4 abstentions, le conseil demandait « que le débat soit recentré sur la question de fond : l’opportunité du projet EDF », mais aussi que le périmètre de cette concertation « s’inscrive en cohérence avec la question posée ». Enfin, concernant la durée des échanges, elle demande que cela garantisse « un débat de vérité ».

Les deux citoyens ont donc souhaité demander aux élus quelle était la suite de ce vote. La maire de la commune Manuela Mahier, leur a indiqué avoir pris acte de leur position. Le conseil a ensuite pu débuter.

Carole LE GOFF avec Philippe QUEVASTRE

Par Rédaction La Presse de la Manche, publié le 13 Avril 22 à 8h29 

Photo en titre : Au micro, François Bartier, ici accompagné d’une autre militante du collectif Piscine nucléaire stop, s’est exprimé avant que ne débute la séance du conseil.

https://actu.fr/normandie/la-hague_50041/des-opposants-au-projet-de-piscine-nucleaire-interpellent-les-elus-de-la-hague_50187056.html