GRAVELINES : DÉTECTION TARDIVE DE L’INDISPONIBILITÉ D’UN CAPTEUR DU CIRCUIT D’INJECTION DE SÉCURITÉ NÉCESSAIRE À LA CONDUITE POST ACCIDENTELLE

Le 29 juillet 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité d’un capteur du circuit d’injection de sécurité du réacteur 5 de la centrale nucléaire de Gravelines, détectée de manière tardive, ayant conduit à un non-respect des règles générales d’exploitation.

Le circuit d’injection de sécurité (RIS) permet, en cas d’accident causant une brèche importante au niveau du circuit primaire du réacteur, d’introduire de l’eau borée sous pression dans celui-ci. Le but de cette manœuvre est d’étouffer la réaction nucléaire et d’assurer le refroidissement du cœur. Le capteur permet à l’opérateur, en salle de commande, d’identifier la nécessité de réaliser un appoint manuel en eau borée en conduite post accidentelle.

Les règles générales d’exploitation (RGE) sont un recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite associées. Elles prescrivent notamment des conduites à tenir et des délais d’intervention en cas d’indisponibilités fortuites de matériels, en fonction de leur importance pour le maintien en état sûr du réacteur, et de leur éventuel cumul.

Le 21 juillet 2022, le réacteur 5 de la centrale nucléaire de Gravelines était à l’arrêt pour intervention, domaine d’exploitation préalable au redémarrage du réacteur. Le 22 juillet, un capteur du circuit de l’injection de sécurité a été identifié comme défaillant ; celui-ci a été immédiatement réparé et un nouveau contrôle a permis de confirmer sa disponibilité. Cependant, ce capteur avait déjà montré des valeurs anormales les 9 et 16 juillet et des interventions avaient déjà alors été menées. De manière conservatoire, il est donc considéré que le capteur était indisponible depuis ces interventions et jusqu’à sa nouvelle remise en service. La durée d’indisponibilité a donc été supérieure au délai de 24 heures prévu par les RGE.

Cet événement n’a pas eu de conséquence pour les personnes et l’environnement. Néanmoins, en raison de la détection tardive de l’indisponibilité ayant conduit au non-respect des règles générales d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires INES.

Publié le 08 août 2022

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/detection-tardive-de-l-indisponibilite-d-un-capteur-du-circuit-d-injection-de-securite