ALLEMAGNE : LE GOUVERNEMENT EXCLUT DE PROLONGER LA DURÉE DE VIE DES TROIS CENTRALES NUCLÉAIRES DU PAYS

La coalition au pouvoir en Allemagne est divisée sur le sort de ces centrales, alors que le pays s’attend à une pénurie de gaz cet hiver.

Alors que la pénurie de gaz guette, le ministre allemand de l’Économie Robert Habeck a exclu ce dimanche toute prolongation de la durée de vie des trois centrales nucléaires encore actives dans le pays, rapporte Reuters.

« Le gain en énergie ne serait pas suffisant pour valoir la peine de rouvrir le débat sur la sortie du nucléaire compte tenu du consensus sur le sujet », a déclaré le ministre Vert lors de la journée portes ouvertes du gouvernement. Il a estimé que cela permettrait au mieux d’économiser seulement 2 % de la consommation de gaz cet hiver.

Ces trois dernières centrales nucléaires encore actives devaient s’arrêter cette année, comme l’avait annoncé l’ancienne chancelière Angela Merkel après l’accident de Fukushima en 2011. Mais depuis l’invasion russe de l’Ukraine et la chute des livraisons de gaz en provenance de Russie, certaines voix s’élèvent en Allemagne pour demander le prolongement de la durée de vie des centrales.

La coalition divisée sur le sujet

La coalition au pouvoir en Allemagne est elle-même divisée sur la question. Le ministre libéral des Finances Christian Lindner a par exemple déclaré qu’il ne fallait pas être « trop pointilleux, mais réserver toutes les possibilités », ajoutant qu’il serait ouvert à une prolongation des centrales de « plusieurs années » dans les circonstances actuelles.

Début août le chancelier allemand Olaf Scholz lui-même avait ouvert la porte à une conservation des centrales estimant que « cela pouvait quand même avoir du sens » de ne pas les couper du réseau comme prévu.

Robert Habeck s’est tout de même dit prêt à prolonger la durée de vie d’une centrale nucléaire en Bavière si un test de résistance montrait que cela était nécessaire pour assurer la stabilité et l’approvisionnement du réseau électrique cet hiver.

Par Le Parisien, publié le 21 août 2022 à 23h14

Photo en titre : La centrale nucléaire Isar 2 sur la rivière Isar à Eschenbach dans le sud de la Bavière pourrait être la seule à voir sa durée de vie prolongée. REUTERS/Christian Mang

https://www.leparisien.fr/environnement/allemagne-le-gouvernement-exclut-de-prolonger-la-duree-de-vie-des-trois-centrales-nucleaires-du-pays-21-08-P022-NSNUNBEIDVEADMMXM44TBM6RNQ.php