NOUVEAUX RÉACTEURS NUCLÉAIRES : LE DÉBAT PUBLIC COMMENCERA FIN OCTOBRE

Les dates sont désormais fixées : le débat public sur la construction de six nouveaux réacteurs nucléaires EPR2 en France aura lieu du 27 octobre 2022 au 27 février 2023, a annoncé mercredi la Commission nationale du débat public (CNDP). Les deux premiers réacteurs seraient situés à Penly (Seine-Maritime), a précisé l’AFP. Ce programme industriel est porté par EDF, et qui coûterait 50 milliards d’euros. Le programme a été annoncé par Emmanuel Macron en novembre 2021 puis en février dernier.

La consultation publique sera présidée par Michel Badré, ancien président de l’Autorité environnementale, et s’articulera autour de dix questions, dont « l’opportunité de lancer un nouveau programme nucléaire » dans l’Hexagone. 56 réacteurs sont actuellement implantés en France, dont 31 qui étaient à l’arrêt le 5 septembre.

En juillet dernier, l’État avait indiqué vouloir renationaliser à 100 % EDF, dont il possède déjà près de 83 % du capital. L’objectif, comme l’avait à l’époque déclaré le ministre délégué chargé des Comptes publics Gabriel Attal : « Investir massivement en faveur du nucléaire. » Une mauvaise nouvelle pour le climat, soulignait en avril Reporterre dans une enquête en cinq parties.

Publié le 8 septembre 2022 à 17h50

Photo en titre : La centrale nucléaire de Belleville (Cher), en 2015. – Wikimedia Commons/CC BY-SA 4.0/François Goglins

https://reporterre.net/Nouveaux-reacteurs-nucleaires-le-debat-public-commencera-fin-octobre?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

Message de Reporterre

… nous avons un petit service à vous demander. Chaque mois, plus d’un million de personnes font confiance au travail des journalistes de Reporterre pour se tenir informées sur l’urgence écologique. Plus de 27 000 de ces lectrices et lecteurs financent le journal par des dons. Ce soutien permet à Reporterre de rester en accès libre, sans aucune publicité, et totalement indépendant. Contrairement à de nombreux autres médias, Reporterre n’a pas d’actionnaires ni de propriétaire milliardaire. Le journal, à but non lucratif, est libre de toute influence commerciale ou politique.

Nous avons la conviction que le ravage écologique est l’enjeu principal de ce siècle. À ce titre, il nous semble que ce sujet doit être mis en avant chaque jour dans le débat public. Les articles, reportages et enquêtes que vous pouvez lire sur le site sont vitaux pour la démocratie, pour la prise de conscience écologique, et pour exiger mieux de nos dirigeants.

Tous nos articles sont en accès libre, pour tous. Nous le faisons parce que nous croyons en l’égalité de l’accès à l’information. Ainsi, davantage de personnes peuvent suivre l’actualité de l’écologie, comprendre l’impact du désastre en cours sur la population, et agir. Tout le monde peut bénéficier d’un accès à des informations de qualité, quelle que soit sa capacité à payer pour cela.

S’il y a bien un moment pour nous soutenir, c’est maintenant. Chaque contribution, grande ou petite, renforce notre capacité à porter l’écologie au cœur de l’agenda médiatique et politique, et assure notre avenir. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Si vous le pouvez, soutenez le journal avec un don mensuel. Merci.

Soutenir Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner