ZAPORIJIA EN UKRAINE : « UNE CENTRALE NUCLÉAIRE EN ZONE DE GUERRE, ON N’A JAMAIS VÉCU ÇA »

Thierry Foehrenbacher, ingénieur en radioprotection du CNRS à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien à Strasbourg, est l’invité de France Bleu Alsace. Réécoutez son interview de 4mn. (cliquer sur L’invité de la rédaction de 7h45)

L’inquiétude est toujours forte en Ukraine autour de la centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d’Europe. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) travaille avec les deux belligérants, Kiev et Moscou, à établir une zone de sécurité autour du site.

« Une centrale nucléaire en zone de guerre, on n’a jamais vécu ça », commente sur France Bleu Alsace Thierry Foehrenbacher, ingénieur en radioprotection du CNRS à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) à Strasbourg. Au-delà des bombardements, il s’inquiète également des conditions de travail des salariés de la centrale : « Le personnel doit pouvoir travailler de manière sereine », alors que le rapport de l’AIEA pointe une situation de « stress extrême ».

À lire aussi : Centrale ukrainienne de Zaporijjia : la « situation actuelle est intenable » déclare l’AIEA dans un rapport

Doit-on craindre une nouvelle catastrophe de Tchernobyl ? Pour Thierry Foehrenbacher, le risque doit plutôt être comparé avec la catastrophe de Fukushima, « le principal risque étant la perte du refroidissement du réacteur », si un bombardement venait à toucher les canalisations d’eau ou le réseau électrique.

Photo en titre : Thierry Foehrenbacher, ingénieur CNRS à l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien, sur France Bleu Alsace et France 3 Alsace, le 15 septembre 2022

Par France Bleu Alsace, publié le jeudi 15 septembre 2022 à 7h46, mis à jour le jeudi 15 septembre 2022 à 10h01

https://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-de-la-redaction-de-7h45/alsace/quels-risques-pour-la-centrale-de-zaporijia-en-ukraine-thierry-foehrenbacher-ingenieur-en