CENTRALE NUCLÉAIRE DE NOGENT-SUR-SEINE : DÉTECTION TARDIVE D’UNE ERREUR DE RÉGLAGE DES PARAMÈTRES DE PROTECTION DU RÉACTEUR 2

Le 9 septembre 2022, l’exploitant de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à une erreur de réglage des paramètres de protection du réacteur 2.

Afin de recaler périodiquement les indicateurs de puissance du réacteur, qui servent notamment à la conduite et au réglage des systèmes de régulation et de protection du réacteur (système RPR), un « bilan thermique de référence » est élaboré en mesurant certains paramètres physiques à l’entrée et à la sortie des générateurs de vapeur.

Le 21 juin 2022, l’exploitant a détecté, à l’occasion d’un contrôle périodique, une dérive de ce bilan thermique par rapport à la valeur attendue. Cette dérive aurait dû être prise en compte lors de la mise à jour des paramètres du système RPR réalisée le 12 juillet. Or, l’implantation des bons paramètres n’a été réalisée que le 31 août, à l’issue de l’analyse d’un nouveau bilan thermique.

Durant cette période, la non-prise en compte de la dérive du bilan thermique dans le réglage du système RPR a eu comme conséquence le fonctionnement du réacteur à une puissance nominale supérieure à 100 %. Celle-ci a en effet atteint 100,4 %, tout en restant inférieure à la limite de 101 % fixée par les spécifications techniques d’exploitation.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, il a affecté la fonction de sûreté liée à la maîtrise de la réactivité, et au regard de sa détection tardive, il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

Publié le 16 septembre 2022

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/detection-tardive-d-une-erreur-de-reglage-des-parametres-de-protection-du-reacteur-2a