Tag: attendre

LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX RÉACTEURS NUCLÉAIRES NE SERA PAS TRANCHÉE AVANT LA PRÉSIDENTIELLE

Malgré les demandes insistantes de la filière nucléaire, Emmanuel Macron ne veut pas s’engager sur la construction de nouveaux réacteurs. Il est urgent d’attendre. C’est visiblement la ligne choisie par Emmanuel Macron sur la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, au grand désespoir de la filière. La décision de lancer en France de nouveaux chantiers EPR …

Lire la suite

MAIS AU FAIT, COMMENT FAIRE POUR SURVIVRE À UNE BOMBE NUCLÉAIRE ?

La menace d’une guerre nucléaire plane plus que jamais sur le monde. Les tensions entre les USA et l’Iran, ou encore les grandes puissances qui ont intensifié leur course à l’armement nucléaire en sont la preuve. Mais même si les armes nucléaires sont dévastatrices, il y a moyen d’y survivre. Car si les bombardements américains …

Lire la suite

[DÉCRYPTAGE] LE NOUVEAU NUCLÉAIRE FRANÇAIS NE TIENT PLUS QU’À UNE SOUDURE

Si l’EPR de Flamanville fonctionne en 2021, l’aventure du nucléaire civil tricolore continuera… Sinon, cette épopée s’arrêtera avec la mise à l’arrêt des derniers réacteurs actuels. Le marché posé par le gouvernement est presque aussi simple que cela. Et tout l’enjeu repose sur la capacité d’EDF à prouver que huit soudures de son futur réacteur …

Lire la suite

UNE MAJORITÉ DE FRANÇAIS SONT OPPOSÉS À L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE, SELON UN SONDAGE

L’enquête réalisée par Odoxa pour le magazine « Challenges » conclut que les Français sont favorables à une sortie du nucléaire, mais prêts à attendre pour cela la fin de vie des centrales. Une courte majorité de Français se montrent désormais opposés à l’énergie nucléaire <https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/>, selon un sondage Odoxa pour le magazine Challenges, publié jeudi 25 octobre. « L’opinion s’est …

Lire la suite

HULOT ET MACRON RECULENT SUR LE NUCLÉAIRE

À la sortie du conseil des ministres, le 7 novembre, Nicolas Hulot a annoncé qu’il serait « difficile de tenir le calendrier » prévu par la loi de réduire la part du nucléaire à 50 % d’ici 2025. Pour justifier ce recul, il s’est appuyé sur un scénario de RTE – dont le détail n’est pas public – et …

Lire la suite