Tag: CNNC

Fév 13

CHINE: NOUVEAU RETARD POUR L’AP1000, RÉACTEUR NUCLÉAIRE RIVAL DE L’EPR

Le démarrage en Chine du premier AP1000, un réacteur nucléaire de troisième génération conçu par l’américain Westinghouse en concurrence avec l’EPR français, va être encore une fois retardé en raison « d’inquiétudes sur la sécurité« , selon un média officiel mardi. Après de nombreux retards du chantier, ce réacteur construit à Sanmen, dans la province du Zhejiang …

Continuer à lire »

Fév 01

AREVA: POURQUOI C’EST UNE MAUVAISE NOUVELLE QUE LA CHINE N’ENTRE PAS AU CAPITAL

D’après BFM Business, la Chine n’entrera pas au capital d’Areva, l’État posant des conditions trop sévères. Le nucléaire français a pourtant besoin d’argent chinois. Areva devra se refaire une santé sans recourir à la médecine chinoise. Alors que des assemblées générales doivent valider ce vendredi l’augmentation de capital de 5 milliards d’euros qui doit permettre …

Continuer à lire »

Déc 08

AREVA: LES JAPONAIS MHI ET JNFL EN LICE POUR ACQUÉRIR 10% DU CAPITAL

Les entreprises japonaises Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et JNFL (Japan Nuclear Fuel Limited) envisagent de prendre une participation combinée de 10% dans le groupe nucléaire français Areva, a rapporté jeudi la presse nippone. Selon le quotidien à grand tirage Yomiuri, qui ne précise pas ses sources, les deux partenaires ont l’intention d’investir des dizaines de …

Continuer à lire »

Nov 14

AREVA : L’ÉTAT OUVERT À L’ENTRÉE D’ACTIONNAIRES CHINOIS DANS LE CADRE DE LA RESTRUCTURATION

L’État français semble prêt à ouvrir grandes les portes du capital d’Areva à des actionnaires chinois pour l’accompagner dans sa restructuration. A l’issue de la quatrième réunion sino-française de dialogue économique et financier, le secrétaire d’État à l’industrie, Christophe Sirugue, a en effet indiqué qu’il souhaite encourager le groupe nucléaire chinois CNNC à participer à …

Continuer à lire »

Août 10

VIOLENTES MANIFESTATIONS EN CHINE CONTRE UN PROJET NUCLÉAIRE D’AREVA

Ce projet au long cours, d’une capacité prévue de retraitement de 800 tonnes et dont le site final n’a pas encore été annoncé, est porté par le français Areva et son partenaire chinois China National Nuclear Corp (CNNC). Un centre d’entreposage d’une capacité de 3 000 tonnes doit le compléter. « Nous aimons notre Lianyungang, pas …

Continuer à lire »