Tag: décontamination

Nov 20

LANNION. « AREVA DOIT DÉPOLLUER LA MINE DE BUHULIEN »

Les militants de Sortir du nucléaire demandent au député Éric Bothorel d’appuyer leurs démarches auprès des pouvoirs publics. Laurent Lintanf et Patrice Desclaud, de Sortir du nucléaire-Trégor, rencontrent actuellement les parlementaires du secteur Lannion-Guingamp-Morlaix pour les sensibiliser à leur action et les inviter à se positionner sur la question. Ils ont ainsi été reçus, il …

Continuer à lire »

Oct 31

FUKUSHIMA : OUVERTURE DU CENTRE D’ENTREPOSAGE DES DÉCHETS RADIOACTIFS SANS SOLUTION PERENNE

Le vaste chantier de décontamination du Japon devrait engendrer environ 22 millions de mètres cubes de déchets radioactifs après incinération des déchets organiques. Voir notre reportage de 2016 sur le sujet. Ces déchets doivent être entreposés temporairement sur un centre de 16 km2 tout autour de la centrale de Fukushima daï-ichi en attendant de leur …

Continuer à lire »

Mar 07

11 MARS 2011 – 11 MARS 2017 : LA QUADRUPLE CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE FUKUSHIMA CONTINUE

Le 11 mars 2017, date anniversaire du début de la catastrophe nucléaire mondiale de Fukushima,  s’élèvera sur l’ensemble de la planète le cri de refus du nucléaire, l’exigence de mettre un terme définitivement à cette ignominie sanitaire et totalitaire. Dans la zone de la quadruple catastrophe atomique de Fukushima-Daïchi, jusqu’à 15 500 salariés s’activent quotidiennement, …

Continuer à lire »

Nov 28

JAPON : LA FACTURE DE FUKUSHIMA DOUBLE ENCORE UNE FOIS

42 milliards d’euros, puis 80 et maintenant 170. Selon le quotidien économique « Nikkei », le gouvernement japonais a encore lourdement réévalué son estimation du coût de la catastrophe nucléaire survenue à Fukushima à la suite du tsunami du 11 mars 2011. Le total de la facture nécessaire notamment à l’indemnisation des victimes et au démantèlement de …

Continuer à lire »

Juin 30

MARNE : LA DÉPOLLUTION DU SITE NUCLÉAIRE DE MORONVILLIERS RÉCLAMÉE PAR DES RIVERAINS

Pendant plusieurs décennies, le site militaire de Pontfaverger-Moronvilliers, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Reims, a servi de lieu d’expérimentation nucléaire. Le CEA, le commissariat à l’énergie atomique, y testait des détonateurs de bombes atomiques. Aujourd’hui le site est fermé, les militaires sont partis et la zone est interdite d’accès. Mais près de 3 …

Continuer à lire »