Tag: gratuitement

Juin 25

POLYNÉSIE : CENTRE DE MÉMOIRE SUR LE NUCLÉAIRE: ÇA N’AVANCE PAS !

RÉTROCESSION – Le sujet a été au cœur des discussions entre Édouard Fritch et le gouvernement central à Paris. Mais visiblement les militaires rechignent à donner gratuitement le bâtiment. C’est un dossier vieux de plus de dix ans. Mais en 2016, François Hollande, en visite à Papeete, avait relancé ce projet d’un institut d’archives et …

Continuer à lire »

Mar 06

BELGIQUE : JEAN-MARC NOLLET (ÉCOLO): « LE RENOUVELABLE EST 2 À 3 FOIS MOINS CHER QUE LE NOUVEAU NUCLÉAIRE »

Jean-Marc Nollet, chef de groupe Écolo au Parlement fédéral, était ce mardi matin l’invité de Thomas Gadisseux sur La Première. Il a réagi à la mise sur le marché de pastilles d’iode à prendre en cas d’accident nucléaire, mais aussi au débat concernant le pacte énergétique et la sortie du nucléaire.  Concernant les pilules d’iode – …

Continuer à lire »

Fév 28

DÈS LE 6 MARS, DES COMPRIMÉS D’IODE SERONT DISPONIBLES POUR TOUS LES BELGES EN PHARMACIE

La distribution à l’échelle nationale de boîtes de comprimés d’iode, pour se protéger en cas d’incident nucléaire, se concrétise. À partir du 6 mars, il sera possible pour les Belges habitant dans n’importe quelle commune de recevoir gratuitement une boîte de gélules. Depuis plusieurs années, des plaquettes d’iode sont distribuées préventivement aux Belges habitant dans …

Continuer à lire »

Avr 26

FRANCE : SURVEILLANCE DE L’IMPACT DES RETOMBÉES RADIOACTIVES

Communiqué CRIIRAD du 26 avril sur la contamination des sols La CRIIRAD met en place un réseau de bénévoles. Objectif : Surveiller la radioactivité de manière indépendante En cas de catastrophe nucléaire, il est important de disposer rapidement d’une évaluation fiable de la nature et de l’intensité de la contamination afin d’évaluer la pertinence des mesures …

Continuer à lire »

Fév 22

LA BELGIQUE MAL PRÉPARÉE FACE À UNE CATASTROPHE NUCLÉAIRE

Alors que le Japon entend lever fin mars l’ordre d’évacuation de la région d’Iitate pourtant encore irradiée par la catastrophe de Fukushima de 2011, Greenpeace charge le plan d’urgence belge, «en totale inadéquation avec la réalité». Dans son rapport «No Return to Normal», Greenpeace rue doublement dans les brancards. D’abord dans ceux du gouvernement japonais …

Continuer à lire »