Tag: médical

INSTEX A PERMIS L’EXPORTATION DE MATÉRIEL MÉDICAL D’EUROPE VERS L’IRAN

Lundi 27 avril 2020, INSTEX : une première opération symbolique, et après ? Il aura fallu une crise sanitaire mondiale – la pandémie de Covid-19 – pour que l’Union Européenne rende INSTEX enfin fonctionnel. Créé en janvier 2019 pour contourner les sanctions américaines imposées à l’Iran, ce mécanisme de troc n’avait encore jamais été activé. …

Lire la suite

FACE AU CORONAVIRUS, L’IRAN DEMANDE LA LEVÉE DES SANCTIONS

Durement touché par l’épidémie de Covid-19, Téhéran dénonce l’inaction de la communauté internationale face aux sanctions américaines « illégales et unilatérales ». Quelle est la situation sanitaire en Iran ? Des masques à oxygènes, des insufflateurs, des thermomètres, des tests de diagnostic, des gants… Le ministère iranien de la santé a établi la longue liste du matériel …

Lire la suite

IL SE BAT POUR LES VÉTÉRANS CONFRONTÉS AUX PREMIERS TIRS NUCLÉAIRES FRANÇAIS

Il se bat pour que les vétérans confrontés aux premiers tirs nucléaires français aient la reconnaissance de la Nation et donc, un véritable suivi médical Soixante ans après le premier tir nucléaire français au Sahara, l’Aven 18 se bat pour la carte de combattant et un véritable suivi médical. André Knezic, président de l’Aven 18 …

Lire la suite

SANTÉ DE LA POPULATION : LES CONNIVENCES DE L’ARISTOCRATIE MÉDICALE AVEC LE NUCLÉAIRE, LE PÉTROLE, LA TÉLÉPHONIE,…

Ces médecins, qui déversent sur les plateaux télé la bonne parole, avaient créé un Diplôme Inter-Universitaire (DIU) de Santé Environnementale à Paris, validé par les plus hautes autorités de Santé et de l’Enseignement supérieur. Aujourd’hui le masque tombe : les 4 médecins avaient des liens étroits et de dépendances soit avec l’industrie du nucléaire, soit …

Lire la suite

648 PISCINES OLYMPIQUES DE DÉCHETS NUCLÉAIRES EN FRANCE

1 620 000 mètres cubes de déchets radioactifs ont été comptabilisés en France fin 2017. Soit l’équivalent de 648 piscines olympiques, créés en grande partie par soixante années d’exploitation nucléaire. 59 % du volume de ces déchets provient de l’industrie électronucléaire, 28 % de la recherche, le reste se partage entre la Défense, l’industrie non-nucléaire et le médical. Ces chiffres …

Lire la suite