Tag: premier

Déc 09

L’ESPAGNE POURRAIT-ELLE ÊTRE LE PREMIER PAYS DE L’OTAN À SIGNER LE TRAITÉ D’INTERDICTION NUCLÉAIRE ?

En septembre 2018, de bonnes nouvelles inattendues sont venues d’Espagne : en échange de son soutien au budget 2019, le parti politique Podemos a obtenu un engagement du gouvernement espagnol à signer le Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). Le gouvernement n’a pas encore annoncé comment et quand il mettra en …

Continuer à lire »

Mar 29

LES DEUX CORÉES SE RETROUVERONT POUR UN SOMMET RARISSIME LE 27 AVRIL

Les deux Corées se sont mises d’accord jeudi sur la date du 27 avril pour un sommet rarissime, peu après les débuts de Kim Jong Un sur la scène internationale avec une visite surprise en Chine. Ce sommet entre le dirigeant nord-coréen et le président sud-coréen Moon Jae-in, seulement le troisième du genre, doit précéder …

Continuer à lire »

Mar 17

À L’ASSEMBLÉE, L’EX-PREMIER MINISTRE JAPONAIS KAN APPELLE LA FRANCE À SORTIR DU NUCLÉAIRE

L’ancien Premier ministre japonais Naoto Kan, en fonction lors de la catastrophe de Fukushima, a lancé mardi un appel depuis les locaux de l’Assemblée nationale en faveur de la sortie du nucléaire, pas digne de « confiance » et au coût devenu « faramineux ». Invité par les députés Insoumis, M. Kan a raconté comment il avait vécu le …

Continuer à lire »

Mar 16

L’ANCIEN PREMIER MINISTRE JAPONAIS NAOTO KAN DANS LA HAGUE: « LA FRANCE DOIT ARRÊTER LE NUCLÉAIRE »

Naoto Kan, Premier ministre japonais au moment de la catastrophe de Fukushima, était en visite dans la Hague (Manche) ce jeudi 15 mars 2018. Son message : « Il faut arrêter le nucléaire et se tourner vers les énergies renouvelables« . Ce jeudi 15 mars 2018 : Naoto Kan, ancien premier ministre du Japon était en visite dans la Hague …

Continuer à lire »

Mar 15

NAOTO KAN, ANCIEN PREMIER MINISTRE JAPONAIS : « UNE CENTRALE NUCLÉAIRE SÛRE EST UNE CENTRALE FERMÉE »

L’ex-premier ministre japonais Naoto Kan était à Strasbourg mercredi 14 mars. L’homme politique était au pouvoir lors de l’accident nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011. Depuis, il soutient une transition vers les énergies renouvelables. Naoto Kan a encouragé les militants anti-nucléaires à redoubler d’efforts pour fermer la centrale de Fessenheim. « Il faut fermer au plus vite …

Continuer à lire »

Mar 11

FUKUSHIMA : NAOTO KAN, LE REPENTI DU NUCLÉAIRE, EN TOURNÉE EN FRANCE

Il y a sept ans jour pour jour, pendant la catastrophe nucléaire de Fukushima, Naoto Kan était le Premier ministre du Japon. Depuis sa vie et ses convictions ont bien changé. Il vient en France ce lundi pour porter un message. « Si tout se passe mal, un accident nucléaire  a des conséquences bien plus …

Continuer à lire »

Fév 05

FLAMANVILLE 15 MARS 2018: FILM ET CONFÉRENCE DE NAOTO KAN « LE COUVERCLE DU SOLEIL »

Une soirée exceptionnelle à ne pas manquer au Rafiot de Flamanville (salle des fêtes près de l’église)  Une conférence de Naoto KAN  ancien Premier Ministre japonais, en responsabilité au moment de la catastrophe de Fukushima en mars 2011. Réélu député en 2017, il fera part de son vécu, de son expérience et des enseignements qu’il a …

Continuer à lire »

Jan 25

IL Y A 40 ANS, UN SATELLITE NUCLÉAIRE RUSSE S’ÉCRASAIT AU CANADA

Le satellite russe Cosmos 954 s’est écrasé dans les Territoires du Nord-Ouest le 24 janvier 1978. Il y a 40 ans, jour pour jour, un satellite espion russe contenant un générateur nucléaire pour le faire fonctionner s’est écrasé dans les Territoires du Nord-Ouest. Le laboratoire nucléaire de Whiteshell, au Manitoba, a été chargé d’analyser les …

Continuer à lire »

Août 06

72 ANS APRÈS HIROSHIMA, LE JAPON SE RECUEILLE

Le Japon commémorait dimanche 6 août le premier bombardement atomique de l’Histoire. Celui-ci frappa Hiroshima, ville du sud du Japon, il y a soixante-douze ans. Le 6 août 1945, à 8 h 15, un bombardier B-29 américain baptisé « Enola Gay » larguait sur la ville la bombe atomique « Little Boy ». D’une puissance équivalant à près de seize kilotonnes …

Continuer à lire »

Juil 05

WASHINGTON CONFIRME QUE PYONGYANG A LANCÉ SON PREMIER MISSILE INTERCONTINENTAL

Une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies sur le dossier nord-coréen est prévue ce mercredi à 15 heures. Les États-Unis ont confirmé, mardi 4 juillet, que la Corée du Nord avait procédé à son premier lancement d’un missile balistique intercontinental (ICBM) <http://abonnes.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/07/04/la-coree-du-nord-a-tire-un-nouveau-missile-balistique_5155093_3216.html> , dénonçant « une nouvelle escalade de la menace » présentée par le régime …

Continuer à lire »

Juin 28

L’ASSOCIATION 193 N’OUBLIE PAS LE « TRISTE PREMIER ESSAI » NUCLÉAIRE FRANÇAIS DANS LE PACIFIQUE

L’association 193 tenait une conférence de presse ce matin au CESC pour évoquer notamment l’organisation d’une marche pacifique afin de commémorer le 51ème anniversaire du « triste premier essai nucléaire » aux Tuamotu. Dans ce cadre, les Polynésiens et tous ceux qui aiment leur fenua, sont invités à participer à cette commémoration, du 30 juin au 1er …

Continuer à lire »

Mai 06

L’ENTRÉE EN FONCTION DU PREMIER RÉACTEUR NUCLÉAIRE DES ÉMIRATS RETARDÉE

Abou Dhabi – Les Émirats arabes unis ont annoncé vendredi le report à 2018 de l’entrée en fonction de leur premier réacteur nucléaire en raison de tests de sécurité supplémentaires nécessaires à mener. Ce réacteur devait initialement entrer en production en 2017. Il fait partie des quatre réacteurs que construit un consortium international mené par …

Continuer à lire »

Fév 22

OPÉRATION DE LA DERNIÈRE CHANCE POUR LES DÉFENSEURS DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE FESSENHEIM

D’anciens agents du nucléaire français ont adressé une lettre au Premier ministre Bernard Cazeneuve contre la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Le processus de fermeture est pourtant bel et bien enclenché. C’était un peu l’opération de la dernière chance ce mardi, pour les défenseurs de la centrale nucléaire de Fessenheim. Ils sont une …

Continuer à lire »

Jan 26

DES CONGRESSISTES AMÉRICAINS PROPOSENT DE PRIVER TRUMP DU «BOUTON NUCLÉAIRE»

Préoccupés par les déclarations retentissantes faites par Donald Trump avant son installation à la Maison Blanche, des congressistes américains ont proposé de limiter l’utilisation de l’arme nucléaire. Deux membres du Parti démocrate américain, le sénateur Ed Markey et le congressiste Ted Lieu, préoccupés par le droit donné au président des États-Unis de déclencher une guerre …

Continuer à lire »