Tag: présidence

CONGO : LE CRISPAL ACCUSE MARIE NTUMBA NZEZA DE RETARDER LA RATIFICATION DU TRAITÉ SUR L’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES

Le collectif « Cri de Secours contre la Prolifération des Armes légères en Afrique », CRISPAL-Afrique membre de la Campagne internationale pour Abolir les armes nucléaires (ICAN) appelle Félix Tshisekedi à ratifier le Traité sur l’interdiction des Armes Nucléaires au cours de cette année 2020.  « Nous sommes effectivement à la présidence de la République au …

Lire la suite

NUCLÉAIRE: DES PARLEMENTAIRES VEULENT ÊTRE HABILITÉS SECRET DÉFENSE POUR CONTRÔLER LA SÛRETÉ DES INSTALLATIONS

La Présidence de l’Assemblée nationale a enregistré, le 16 octobre 2019, une proposition de loi visant à créer une délégation parlementaire au nucléaire civil, qui serait habilitée secret défense. Cette proposition émane des membres de la commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires qui a rendu ses conclusions en juillet 2018. Une grande majorité …

Lire la suite

POLYNÉSIE : PRÉSIDENCE DE MORUROA E TATOU : « NOUS VOULONS QUELQU’UN D’APOLITIQUE »

PAPEETE, le 21 juin 2019. Moruroa e tatou organise une marche le 2 juillet jusqu’aux jardins de Paofai pour commémorer le 1er essai nucléaire. L’association souhaite faire reconnaître le « préjudice direct des ayants droit des victimes des essais nucléaires. » Chaque année, l’association commémore le 1er essai nucléaire qui a eu lieu le 2 juillet …

Lire la suite

NUCLÉAIRE: L’ASN DEVRAIT S’OCCUPER DE SÉCURITÉ, JUGE LE CANDIDAT À SA PRÉSIDENCE

Paris – Bernard Doroszczuk, candidat à la présidence de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), s’est dit mercredi favorable à ce que le gendarme du nucléaire s’occupe également de questions de sécurité. « Si je suis président de l’Autorité de sûreté nucléaire, je soutiendrai cette démarche » visant à confier à l’ASN des compétences en matière de sécurité …

Lire la suite

LE CONFLIT D’INTÉRÊT QUI N’A PAS ENCORE ÉTÉ « SOLDÉ »: NICOLAS HULOT ET EDF !

Alors que MM Ferrand et Bayrou et Mmes Goulard et De Sarnez ont été « exfiltrés » du gouvernement, ce dernier est toujours le lieu d’un conflit d’intérêt parfaitement injustifiable mais qui, curieusement, fait l’objet d’un silence et d’une indulgence incompréhensible tant de la part du personnel politique que de la plupart des médias. Il s’agit bien …

Lire la suite