Tag: réfugiés

Juil 01

ACCIDENT NUCLÉAIRE MAJEUR EN SUISSE: QUE FAIRE FACE AU RISQUE?

L’invitée, Fabienne Freymond Cantone, s’interroge sur les mesures prises par l’Office fédéral de la protection de la population. Un accident dans l’une des quatre centrales nucléaires suisses provoquerait l’irradiation de millions de personnes, des dizaines de milliers de cancers et de maladies cardiovasculaires, et l’impossibilité de cultiver des milliers de kilomètres carrés devenus radioactifs. Voilà …

Continuer à lire »

Juin 10

NUCLÉAIRE : LES CENTRALES SUISSES SONT VÉTUSTES ET DANGEREUSES

Un accident nucléaire dans l’une des 4 centrales nucléaires suisses provoquerait l’irradiation de millions de personnes, des dizaines de milliers de cancers et de maladies cardiovasculaires, et l’impossibilité de cultiver des milliers de km2 devenus radioactifs. Voilà le résultat d’une étude très intéressante (1) publiée le 21 mai dernier. Un spécialiste de sciences de l’environnement, …

Continuer à lire »

Avr 13

À FUKUSHIMA, LE DRAME DU RETOUR

Sous la contrainte, 23% de la population réfugiée après la catastrophe du 11 mars 2011 est rentrée dans les communes de l’ancienne zone d’évacuation… Une tribune de Cécile Asanuma-Brice, chercheuse en sociologie urbaine, adjointe au directeur du bureau CNRS Asie du Nord. En septembre 2019, l’un des matchs de la coupe du monde de rugby …

Continuer à lire »

Avr 04

MATSUKI KAMOSHITA, 16 ANS, PORTE-PAROLE DES ENFANTS DE FUKUSHIMA

Enfant né à Fukushima et dont la vie a basculé brutalement le 11 mars 2011, il a décidé de témoigner publiquement pour sensibiliser aux dangers du nucléaire. Cette fois, le jeune garçon ne tourne pas le dos à l’objectif. Il se tient debout face aux journalistes, sa feuille de papier entre les mains. Et la …

Continuer à lire »

Mar 30

PARIS 3 AVRIL : CONFÉRENCE-DÉBAT AVEC DEUX FAMILLES DE RÉFUGIÉS DE FUKUSHIMA

Mme Akiko Morimatsu et Mme Miwa Kamoshita ont décidé de quitter leur lieu de résidence dans le département de Fukushima à cause de l’accident nucléaire survenu en 2011. Leurs communes n’ont pas été décrétées « zone à évacuer », pourtant, comme elles ont pu le constater dans leur quartier, le niveau de la radioactivité était beaucoup trop élevé pour …

Continuer à lire »

Mar 07

NOUS N’AVONS PAS OUBLIÉ FUKUSHIMA

Bientôt arrive le septième anniversaire de l’accident de Fukushima. Ici, tout fonctionne comme avant. Il y a beaucoup moins de manifestations antinucléaires, beaucoup moins de personnes qui continuent à mesurer régulièrement le taux de la radiation avec leur compteur Geiger ou le taux de césium avec leur détecteur Nal. Moi non plus d’ailleurs, cela fait …

Continuer à lire »

Déc 19

AMÉRICAINS ET CHINOIS FACE À L’APRÈS KIM JONG-UN

Un tabou a-t-il été brisé ? Washington affirme avoir pu envisager avec Pékin la conduite à suivre en cas d’effondrement du régime de Kim Jong-Un, une discussion dont la tenue même était traditionnellement refusée par la Chine pour ne pas braquer la Corée du Nord. Le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a assuré la semaine dernière …

Continuer à lire »

Mar 11

LE RETOUR CONTRAINT ET FORCÉ DES RÉFUGIÉS DE FUKUSHIMA

Six ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi, les réfugiés de la radioactivité se voient contraints de rentrer dans leurs villages contaminés. Une aberration dénoncée par le chercheur indépendant japonais Shinzô Kimura. « Les habitants du département de Fukushima ne sont que des pions dans la politique du gouvernement, qui souhaite remobiliser au plus vite la …

Continuer à lire »

Juil 12

COMMENT VIVENT À PRÉSENT LES HABITANTS DE FUKUSHIMA

Texte de de Hori Yasuo du 3 juillet 2016 traduit de l’espéranto par Paul SIGNORET et Ginette MARTIN. Le gouvernement oblige les réfugiés à revenir dans leur foyer.  À la date du 8 février, parmi les habitants de Fukushima réfugiés hors de chez eux, 65 453 avaient trouvé refuge dans le département de Fukushima et …

Continuer à lire »

Mai 23

FUKUSHIMA : UN RETOUR PRÉCIPITÉ DES « RÉFUGIÉS NUCLÉAIRES » SUSCITE L’INQUIÉTUDE AU JAPON

Le gouvernement japonais tente de mettre en place une nouvelle politique pour accélérer le retour des habitants déplacés dans les zones affectées par la catastrophe nucléaire, action qualifiée de « très inquiétante » par les environnementalistes. Selon l’ONG « Friend of the Earth Japan » (FoE), cette nouvelle politique vise à cacher les risques pour la santé dans certaines …

Continuer à lire »