Tag: repoussé

Juin 15

LE GRAND ÉCART SUR LE CLIMAT DE LA FRANCE SE CONFIRME

Les grandes ambitions sur le long terme et à Bruxelles contrastent avec les renoncements du gouvernement français, concrétisés dans la loi climat énergie actuellement en discussion. C’est la première et sans doute la seule loi énergie et climat qui sera adoptée sous le quinquennat de Macron. Le projet de loi énergie et climat, examiné cette …

Continuer à lire »

Juin 13

JUSQU’AU 28 JUIN, MOBILISONS-NOUS CONTRE LA LOI DE TOUS LES DANGERS

Du 24 au 28 juin, la « petite loi énergie » sera débattue à l’Assemblée nationale, avant de passer devant les sénateurs en juillet. Concocté par le gouvernement pro-nucléaire d’Édouard Philippe – ancien lobbyiste d’Areva – l’article 1 de ce texte repousse l’échéance de diminution de la part du nucléaire à 50% à 2035. Si cette loi …

Continuer à lire »

Avr 30

LOI ÉNERGIE : LE GOUVERNEMENT ACTE LA PROLONGATION DU RISQUE NUCLÉAIRE

Ce 30 avril, le conseil des ministres se penche sur une « petite loi énergie » qui va accroître considérablement le risque nucléaire, en repoussant l’échéance de réduction à 50% de la part du nucléaire à 2035, contre 2025 auparavant. En procédant ainsi, le gouvernement entreprend de détricoter la loi votée en 2015 afin de « régulariser » la …

Continuer à lire »

Jan 26

LE GOUVERNEMENT ENFERME LA FRANCE DANS LE NUCLÉAIRE

Le gouvernement a dévoilé sa feuille de route énergétique jusqu’en 2028. Elle prévoit une accélération du déploiement des énergies renouvelables, mais repousse au maximum les fermetures de réacteurs nucléaires. Au risque de provoquer une situation de surproduction néfaste. Ce n’est qu’à partir de la 24e page du document de synthèse du projet de programmation pluriannuelle …

Continuer à lire »

Jan 25

PROGRAMMATION PLURIANNUELLE DE L’ÉNERGIE : LE NUCLÉAIRE MAINTENU MALGRÉ UNE HAUSSE DES RENOUVELABLES

Le tant attendu projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) a enfin été publié ce vendredi 25 janvier, avec quelques surprises. En effet, si la France a prévu de porter à 40% la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité à horizon 2030, le nucléaire tiendra malgré tout une place importante dans le mix électrique …

Continuer à lire »

Déc 20

UNE LOI DÉBUT 2019 POUR MODIFIER L’OBJECTIF DE BAISSE DU NUCLÉAIRE

Paris – Le gouvernement présentera début 2019 une loi sur l’énergie qui modifiera notamment l’objectif de baisse de la part du nucléaire dans la production d’électricité française, a indiqué mercredi le ministre de la Transition écologique François de Rugy. « Ce serait une loi qui n’aurait que quelques articles, qui serait présentée en conseil des ministres …

Continuer à lire »

Avr 13

SI L’EPR DE FLAMANVILLE EST « REPOUSSÉ », HULOT POURRAIT REVOIR LA DATE DE FERMETURE DE FESSENHEIM

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été interpellé par les députés sur la situation de la centrale nucléaire nouvelle génération d’EDF, après la révélation mardi de nouveaux défauts de fabrication. Nicolas Hulot promet d’évaluer les conséquences de ce « nouveau paramètre« , alors que l’exécutif a jusque-là lié la fermeture de la centrale de …

Continuer à lire »

Avr 12

NUCLÉAIRE : « ON A L’IMPRESSION QUE NICOLAS HULOT SE COUCHE DEVANT EDF ! »

Des ONG rencontrent ce jeudi le ministre de la Transition écologique. Leur but : qu’il ne repousse pas la fermeture des réacteurs nucléaires  aux calendes grecques. Elles ont le sentiment de perdre du terrain et cela les met en colère : plusieurs dizaines d’associations membres notamment du collectif Réseau Action Climat France (Greenpeace, Fondation pour la Nature …

Continuer à lire »

Jan 30

EN SUÈDE LA JUSTICE RETOQUE LE STOCKAGE EN PROFONDEUR DES DÉCHETS RADIOACTIFS

Alors que Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot, visitait lundi 29 janvier le projet d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure, la Suède refusait au même moment ce choix technologique décrié. Face aux risques que revêtent ces poubelles nucléaires, il est urgent de mettre à l’étude des alternatives. Communiqué du réseau Bure stop Le …

Continuer à lire »

Nov 12

PART DU NUCLÉAIRE : FRANÇOIS DE RUGY DÉNONCE LES GOUVERNEMENTS QUI « ONT CÉDÉ À LA PRESSION D’EDF »

Le 8 novembre dernier, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a annoncé que la France ne pourrait pas ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50% en 2025, comme le stipulait la loi de transition énergétique de 2015. Le ministre table désormais sur 2030, voire 2035. Invité de BFMTV ce dimanche 12 novembre, François de Rugy, président de …

Continuer à lire »

Juin 17

SUISSE : LE REDÉMARRAGE DE BEZNAU 1 EST À NOUVEAU REPOUSSÉ

Ce nouveau retard est dû à des «commentaires» émis par l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) concernant le certificat sur la sécurité de la cuve de pression. Dans un communiqué diffusé vendredi soir, l’exploitant Axpo annonce que le démarrage est désormais prévu le 31 octobre 2017. Cette date tardive est notamment due au fait …

Continuer à lire »

Mai 23

POURQUOI EDF S’ARC-BOUTE SUR LE NUCLÉAIRE

Selon BFMTV, EDF a repoussé l’objectif d’abaisser à 50% la production électrique à 2050 alors que le gouvernement souhaite atteindre ce seuil dès 2025. L’électricien a aussitôt démenti. Première grosse polémique en vue pour le nouveau ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Nicolas Hulot. Selon des informations de BFMTV publiées parues lundi 22 mai, …

Continuer à lire »

Mar 03

POURQUOI LE REDÉMARRAGE DE FESSENHEIM 2 EST-IL REPOUSSÉ À FIN JUILLET ?

Le réacteur n°2 de Fessenheim (Haut-Rhin) est arrêté depuis mi-juin 2016 en raison d’un défaut sur un générateur de vapeur. Son redémarrage est repoussé de quatre mois à fin juillet pour permettre la poursuite de l’instruction technique, a indiqué EDF vendredi 3 mars 2017. Fessenheim 2 a été stoppé en raison d’une anomalie sur la …

Continuer à lire »

Nov 27

NUCLÉAIRE : L’IRRESPONSABILITÉ DES CANDIDATS « DE LA DROITE ET DU CENTRE » !

EELV Bourgogne s’indigne de l’irresponsabilité dont font preuve les candidats de la droite et du centre en matière d’énergie nucléaire. Alors qu’un sondage Ifop du 25 novembre montre que 72% des interrogés soutiennent une réduction de la part du nucléaire, la droite veut poursuivre une politique énergétique dépassée, onéreuse et dangereuse. Ce sondage conforte la …

Continuer à lire »